RIAD SOUAFINE

RIAD SOUAFINE
Terrasse

Souafine patio

Souafine patio
Fontaine

jeudi 13 février 2020

Fès: un Bistro dans la médina


Riad Souafine 2020

La médina de Fès, magique et mystérieuse, aux mille trésors cachés n'en fini pas de surprendre les visiteurs quand elle leur permet de franchir une porte jusque la réservée aux "initiés".

C'est le cas de ce nouvel endroit qui vient tout juste d'ouvrir, le Bistro du Riad Laaroussa.

Le Riad Laaroussa fait des partie des  maisons d'hôtes  pionnières, de grand luxe et réservée à une clientèle trés aisée.

Riad Laaroussa / Photo Riad Souafine 2020


Des l'entrée, majestueuse, l'on sent que l'on pénètre dans un lieu à part où l'esthétique et le bon goût ne sont ni ostentatoires ni clinquants.

Avant d'atteindre la terrasse où se trouve le Bistro, le chemin qui y mène tient d'une promenade artistique, le patio végétalisé offre au regard de belles sculptures et quantité de scènes apaisantes.

Riad Laaroussa / Photo Riad Souafine 2020
Patio Riad Laaroussa / Photo Riad Souafine 2020
Sculpture Riad Laaroussa / Photo Riad Souafine 2020
Riad Laaroussa / Photo Riad Souafine 2020

L'ascension vers le Bistro nécessite un minimum de mise en forme car l'on n'accède à la terrasse que par un escalier typiquement fassi aux marches de géant (un défi pour les personnes à mobilité réduite) mais une fois cette épreuve franchie le plaisir est total car, comme souvent dans les maisons de la médina, cet espace plein ciel tient du Graal avec sa vue plongeante sur le patio et l’horizon dégagé !

Patio Riad Laaroussa / Photo Riad Souafine 2020
 
Table Bistro Laaroussa / Photo Riad Souafine 2020


Vue Riad Laaroussa / Photo Riad Souafine 2020
Après ce long préambule en apéritif la carte du Bistro est une agréable surprise par ses plats méditerranéens (sans être marocains) et ses prix qui sont somme toute abordables compte tenu du lieu.

Cuisine Bistro Riad Laaroussa / Photo Riad Souafine 2020

 Commencer par un trio de tapenade de sardine, olive noire et pois chiche est une bonne idée ensoleillée et que l'on peut partager.

Bistro Laaroussa Tapenades / Photo Riad Souafine 2020

En plat nous avons dégusté des calamars à la plancha joliment présentés et particulièrement goûteux, un filet de St Pierre sur son lit de poireaux et petits légumes, cuisson parfaite et harmonie totale des saveurs ainsi qu'un magret de canard dont malheureusement la cuisson fut approximative.

Quant aux desserts de ce jour, la crème brûlée et la marquise au chocolat ont dépassé nos attentes, de pures merveilles !

Le tout accompagné d'un excellent vin gris Volubilia.

Bistro, calamar à la plancha / Photo Riad Souafine 2020
Bistro, St Pierre / Photo Riad Souafine 2020
Bistro, magret de canard / Photo Riad Souafine 2020
Bistro, marquise au chocolat / Photo Riad Souafine 2020
Bistro, crème brûlée / Photo Riad Souafine 2020

Les prix des entrées, "petite faim", vont de 50dhs à 100dhs (5€ à 10€) et les plats, "grande faim", de 90 dhs à 150dhs (9€ à 15€), quant aux desserts ils ne dépassent pas 50dhs (5€)

En conclusion le Bistro est une excellente adresse pour un déjeuner détente dans un cadre somptueux sans se ruiner.

Le Bistro Laaroussa est ouvert de 12h à 15h et se situe au niveau du talaa sghira presque en face de la Bibliothèque des enfants de la médina.....

Pour les inconditionnels de la gastronomie marocaine le Riad Laaroussa propose aussi et uniquement le soir un dîner marocain avec un menu fixe qui change tous les jours mais réservation obligatoire la veille ou au plus tard avant midi pour 280dhs entrée, plat et dessert.

mercredi 12 février 2020

Fès: Bibliothèque pour enfants de la médina


Talaa Sghira / Riad Souafine 2020


Depuis 2015 dans la médina de Fès se niche la "Bibliothèque des enfants de la Médina", créée à l'initiative d'une jeune américaine expatriée qui souhaitait offrir aux enfants un lieu de culture et un espace de rencontre autre que le terrain de jeu de la rue.

Bibliothèque / Riad Souafine 2020

Ce lieu atypique a su perdurer au delà du temps de l'expérience et sans autres moyens que les donations mais avec la volonté de s'inscrire dans le temps long.

Cinq ans après, le succès est toujours au rendez-vous, les enfants sont présents, fréquentent régulièrement la bibliothèque, empruntent des livres ou les lisent sur place toujours encadrés par une adulte. 
Des séances de projection vidéo sont organisées avec des documentaires adaptés sur la nature, les animaux, l'écologie etc....

Souvent les écoles du quartier viennent y emprunter des livres.

Livres pour enfants / Riad Souafine 2020

Le fond de la bibliothèque est constitué essentiellement de livres donnés. Ce qui nécessite un renouvellement fréquent.

En permanence de 30 à 50 enfants se croisent quotidiennement dans cet espace, ilot de culture et de calme.
L'inscription, quasi gratuite, ne coûte que 20dhs par an (moins de 2 euros).

Les marocains en général lisent peu ou pas du tout, cette initiative vise à familiariser les jeunes enfants à la lecture, à leur donner l'envie d'ouvrir un livre en espérant que plus tard il auront un accès plus aisé à cette source d'imaginaire ou d'information autrement plus riche que celle des smartphone.

Livres pour enfants / Riad Souafine 2020


Nous ne pouvons que recommander aux visiteurs étrangers de passage à Fès de mettre dans leurs bagages ne serait-ce qu'un livre pour enfant (en français, anglais ou arabe) et de "l'oublier" dans cette bibliothèque pour le coup vraiment solidaire. 

Riad Souafine 2020

 L'Association des Riads et Maisons d'Hôtes de Fès vient d'ailleurs de faire un donc à la Bibliothèque sous la forme d'un chèque de 5000dhs (500€) qui lui permettra d'étoffer son offre alors que le SIEL de Casablanca va ouvrir ses portes.

Don ARMH FES / Riad souafine 2020

mardi 28 janvier 2020

Maroc: tourisme et corona virus

Touristes chinoises en médina / Riad Souafine 2019
Le Maroc depuis 2 ans était devenu une terre de découverte pour les touristes chinois avides de dépaysement instagrammable. 
En effet régulièrement des vagues de groupes mais aussi d'individuels en provenance de Chine s'abattaient sur nos villes impériales ou dans les ruelles pentues de  notre village bleu, Chefchaouen.
Au point que l'ancestrale culture marocaine se dénaturait pour plaire à cette nouvelle manne.

Rien que dans la médina de Fès le nombre de restaurants marocains devenus chinois à explosé, la harira devenant potage pékinois et les briouates tirant vers les nems !

Pour aller dans le sens de ce nouveau marché vu comme un eldorado du tourisme, la Royal air Maroc devait inaugurer aujourd'hui la première liaison directe Casablanca - Pékin !

Hélas, le coronavirus apparut en Chine fin décembre, à Huan,  n'a cessé depuis de se répandre, d'abord circonscrit à la Chine continentale il s'étend maintenant un peu partout dans le monde tel un tsunami morbide. A ce jour plus de 115 morts et 4600 malades en Chine sont les chiffres "officiels" et ils continuent de croitre de manière exponentielle.

Pour une fois la Chine a joué la transparence et pris des mesures radicales, mise en quarantaine de toute la région de Huan (55 millions d'habitants confinés), interdiction de déplacements et de voyages pour les groupes mais aussi pour les individuels tant en Chine qu'à l'étranger.

Les répercussions pour le tourisme mondial sont immédiates avec des annulations en séries des réservations.

Pour les voyagistes et hôteliers marocains c'est un préjudice certain car les touristes chinois étaient les bienvenus en cette saison creuse qui est peu prisée des européens.

Cela étant dit il faut se réjouir des décisions du gouvernement chinois qui espère ainsi pouvoir enrayer la propagation de ce virus respiratoire dont on ne connaît pas encore précisément la virulence et le taux de mortalité, sachant qu'il n'existe aucun vaccin ou traitement pour ce virus.

A Paris un premier touriste chinois vient d'être admis en réanimation car atteint par ce virus.

Il serait judicieux que les états ferment à leur tour leurs frontières aux touristes en provenance de Chine car les enjeux de santé publique doivent primer sur l'économique surtout dans les pays en développement où les structures sanitaires ne sont pas adaptées à un afflux majeur de patients contaminés par ce coronavirus.

L'Ota Booking.com vient d'ailleurs d'alerter les hôteliers présents sur son portail de réservation sur la situation considérée comme à risque majeur et demandant aux hôteliers de ne pas appliquer de pénalités aux annulations qu'ils reçoivent en cascade depuis quelques jours.

Compte tenu du délai d'incubation de cette maladie pulmonaire qui semble être de 2 à 14 jours et le nombre de touristes chinois actuellement au Maroc, la plus grande vigilance s'impose aux professionnels du tourisme. 
Port du masque par les personnels en relation avec des touristes chinois et désinfection des chambres et parties communes des hôtels après leur départ devraient être mis en œuvre par précaution.


mardi 14 janvier 2020

Fès médina: Incendie


Incendie Médina / Riad Souafine 2020









Un violent incendie s'est déclaré cette nuit sur la rive andalouse de la médina de Fès. L'origine de l'incendie n'était pas encore déterminée mais de nombreuses explosions de bouteilles de gaz ont été entendues  par les habitants.
Les détails et le bilan de  ce drame ne sont pas connus.
Les pompiers arrivés sur place une quinzaine de minutes après le départ du feu ont pu venir à bout des flammes malgré les difficultés propres aux interventions dans la médina.
Par chance le feu s'est déclaré en bordure de la médina permettant un accès plus aisé aux pompiers.

L'incendie est ce que redoutent le plus les habitants de la médina car de par sa configuration la vieille ville est particulièrement vulnérable, ruelles inaccessibles aux véhicules d'intervention, absence de bouches à incendie ou souvent hors d'usage pour celles existantes.

Ce qui est remarquable c'est justement la rareté des incendies dans la médina. Celui d'hier soir est le premier d'importance depuis des décennies.

Quand un feu se déclare dans une habitation la réactivité des habitants est exemplaire. Les voisins se mobilisent et avec des moyens de fortune, seaux d'eau et tuyaux d'arrosage, parviennent à circonscrire rapidement le feu. 

Il faut souligner que dans le cahier des charges des travaux de rénovations des Riads et Maisons d'Hôtes, les services des pompiers exigent l'installation de bouches à incendie extérieures afin de multiplier les points d'eau dans les quartiers de la médina. Cette mesure de solidarité envers la communauté n'est malheureusement pas respectée par tous ou quand  c'est le cas elle est inutile faute de pression d'eau suffisante.

Incendie médina / Riad Souafine 2020
 

mercredi 1 janvier 2020

Meilleurs Voeux 2020

Riad Souafine 2020


Riad Souafine vous adresse ses meilleurs vœux pour 2020.

Riad Souafine 2020