RIAD SOUAFINE

RIAD SOUAFINE
Terrasse

Souafine patio

Souafine patio
Fontaine

jeudi 17 décembre 2020

Fès Parking: le stationnement pour les "geeks"

 

Carte de stationnement Fès Parking / Riad Souafine 2020

 Voilà c'est fait ! A partir du 18 décembre 2020, la Société de Développement Local "Fès Parkings" assurera la gestion du stationnement payant dans la ville de Fès.

Jusqu'à présent cette gestion était assurée de manière quelque peu opaque pour les citoyens automobilistes qui devaient s’acquitter d'un paiement de 2dhs fixe auprès d'un "gardien" de parking multi-taches puisqu'il se chargeait de l'aide au stationnement, de la surveillance du véhicule et souvent de son "lavage".

Les conducteurs indélicats qui tentaient de se soustraire au modeste paiement (20 cents d'euros) forfaitaire pour une heure, deux heures et même plus longtemps encore, seront désormais sans échappatoire !

En effet la ville de Fès, millénaire, succombe à la mode "smart city".

Le principe, sur le papier, est enfantin:

1/ Il faut créer un compte sur Internet

2/ Se rendre à l'agence Fès Parkings pour retirer sa carte de stationnement (pour ce faire se munir de la carte grise du véhicule) et prépayer son stationnement

3/ Valider son compte sur Internet puis télécharger l'application "Park'in" sur Play store.

4/ le prépaiement est possible aussi sur Internet par CB.

5/ Les recharges (50dhs minimum) se feront soit en ligne soit à l'agence principale soit chez des distributeurs qu'il reste à identifier.

Une fois ces étapes, laborieuses et capricieuses, effectuées la voie du stationnement vous est ouverte.

A chaque fois que vous garerez votre voiture sur une zone payante signalée par un marquage bleu au sol vous devrez ouvrir l'application sur votre smartphone, vérifier que la géolocalisation du véhicule est correcte et préciser la durée de stationnement envisagée.

A votre retour, avant de quitter le stationnement vous devrez effectuer la démarche inverse pour arrêter le "compteur".

L'engagement pris par Fès Parkings est de ne vous faire payer que le temps de stationnement réel à la seconde près. 

Les contrôles se feront sur le modèle de ce qui existe depuis longtemps en Europe, ce seront des voitures équipées de radars connectés qui circuleront et scanneront les plaques des véhicules garés et le central identifiera immédiatement les contrevenants.

Bien venu dans le monde de demain, sans contact, sans cash mais toujours avec un smartphone.

Le personnel de l'agence de Fès Parkings n'a pu répondre à une question basique: comment vont faire les conducteurs venant d'une autre ville et qui ne connaîtraient pas le système ou les étrangers circulant avec leur voiture ou un véhicule de location ? 

Rares sont les touristes étrangers utilisant leur smartphone en roaming internet ou ceux ayant acheté une carte de téléphone locale.

Beaucoup de ces étrangers ne sont pas des "geeks" compulsifs ou maîtrisent mal les applications.

Il est à peu près certain que  des situations conflictuelles ne manqueront pas de se produire.

Si les sanctions pour défaut de paiement sont des amendes, les loueurs de voitures en seront pour leur frais et si ce sont des mises en fourrières les touristes apprécierons la qualité de l'accueil marocain !

Fès a semble-t-il choisi la fracture numérique comme voie d'avenir. 

En Europe où les pays sont moins développés la solution au paiement des stationnements est le plus souvent celle des "bornes" de paiement: on rentre dans la machine le numéro d'immatriculation, on fixe la durée et on sort la carte de crédit puis on met le ticket de stationnement délivré sur le tableau de bord. Dans la majorité des villes le stationnement est gratuit pour les personnes handicapées et gratuit le dimanche pour tous les usagers.....

Si l'on peut se féliciter de toute avancée technologique qui facilite la vie quotidienne nous pouvons toutefois regretter que ces avancées ajoutent de la misère à la misère pour certains.

Les gardiens de parking utiles et mal aimés parce qu'agressifs si l'on essaient de ne pas payer, font partie de cette frange de population pauvre qui tente de survivre en travaillant, sans mendier. 

A Fès on estime qu'ils sont plusieurs centaines.

Que vont-ils devenir ?

A cette question, l'agence Fès Parkings répond qu'ils ne disparaîtront pas du paysage "puisqu'ils devraient pouvoir continuer à laver les voitures ou aider à la manœuvre ....", comme si les usagers allaient accepter ce coût supplémentaire ! 

Pour en savoir plus: Fès Parkings

 

 A la suite de la publication de ce post une information nous est donnée comme quoi une capsule vidéo devrait prochainement être diffusée et qu'elle donnerait tous les détails pratiques. 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire