RIAD SOUAFINE

RIAD SOUAFINE
Terrasse

Souafine patio

Souafine patio
Fontaine

mercredi 10 mai 2017

Maroc: été 2017 canicule et incendie


Nord Est du Maroc / Riad Souafine 2017
Nous le pressentions déjà alors que dès le mois d'avril nous avons connu des hausses du mercure inédites avec 38° à Fès certains jours, la vague de chaleur semble bien partie pour durer. D'ailleurs le Centre National de gestion des risques climatiques forestiers lance un signal d'alarme pour la période de mai à septembre.
L'hiver a été pluvieux sur l'ensemble du pays mais de courte durée. Les pluies abondantes ont facilité la croissance rapide de la végétation mais la sécheresse qui lui a succédé et qui s'annonce particulièrement importante cette année devrait majorer les risques d'incendie notament dans les massifs boisés du Nord et du Moyen-Atlas.

Les températures de ce mois de mai atteignent ou dépassent déjà celle d'un mois de juin bien chaud.
La météo nationale anticipe une augmentation moyenne de 2° sur toute la période.

Si au Maroc l'on ne parle pas encore de pénurie d'eau c'est uniquement grâce aux nombreux barrages dont s'est doté le pays durant le règne de Hassan II qui tel un visionnaire avisé avait lancé en son temps une politique, inédite dans le Maghreb, de construction de barrages.
Il y a quinze ans ceux-ci affichaient au printemps des taux de remplissages proche de 90% pour la majorité d'entre eux. Ces dernières années ce taux n'a cessé de baisser pour atteindre péniblement en février un taux de 54.6% !

La gestion de l'eau est un enjeu majeur pour le pays et le continent africain car le réchauffement climatique, que certains esprits persistent à nier, est bien réel et a déjà des répercussions dans la vie quotidienne de millions de gens. Dans certains villages du Moyen Atlas non raccordés aux réseaux la ressource en eau est devenue problématique, les cultures vivrières en sont les premières affectées.

Le tourisme présente-t-il un risque d'aggravation de la pénurie d'eau à terme ?

L'impact du tourisme sur la consommation d'eau est certain avec la multiplication des golfs (irrigation) et des piscines (évaporation) mais pas seulement, des études portant sur les habitudes des touristes au Maroc ont montré qu'un touriste consomme en moyenne par jour autant qu'une famille marocaine traditionnelle en une semaine !
Il est a espérer que la conscience "écologique" soit mieux partagée par tous et que surtout elle ne s'évanouisse pas dès que l'on voyage.....

Au Maroc les mêmes consignes de vigilance sont de rigueur comme celle, si évidente mais si peu respectée, de ne pas jeter de mégots de cigarettes allumés dans la nature.

Riad Souafine 2017



mardi 9 mai 2017

Maroc: Présidentielle française 2017 les résultats


Riad Souafine 2017

Les français du Maroc ont "marché" sans surprise pour E. Macron à une écrasante majorité:

Rabat, Casablanca, Tanger: 94%
Fès: 93.56%
Oujda: 92%
Marrakech: 87%
Agadir: 81.83%
(source: Hamza Hraoui d'En Marche!)

Aucune information sur les scores d'abstention, votes blanc et nul.

 

lundi 1 mai 2017

Fès: Défilé du 1er mai


Fès, défilé du 1er mai / Riad Souafine 2017
Comme partout ailleurs dans le monde (ou presque) le Maroc fête le 1er mai avec ses défilés de travailleurs. A Fès, le centre ville était inaccessible ce matin en voiture.
Quelques centaines de manifestants ont répondus à l'appel des syndicats de travailleurs pour venir exprimer leurs revendications.
Les taximen se sont joints aux "marcheurs".

Fès, défilé du 1er mai / Riad Souafine 2017
Depuis 2011 et l'arrivée au gouvernement du PJD (parti islamiste) le dialogue social initié par M. Benkirane, premier ministre d'alors, s'est limité à plusieurs augmentations du salaire minimum qui ont eu un effet certain sur le renchérissement du coût de la vie et notamment le coût des produits de bases du fait des hausses des coûts de transports et de main d’œuvre.
De vrai dialogue social il ne fut pas question. C'est donc la première des revendications des syndicats en ce 1er mai 2017 et qu'ils adressent au nouveau premier ministre (PJD).
Seront-ils entendus ?
Que représentent-ils ?
Dans un pays où l'emploi salarié et déclaré est loin de concerner la majorité de la population active ces défilés ne passionnent pas les foules.
Le vrai combat serait plutôt celui d'exiger de la part du gouvernement une lutte sans merci contre l'informel et les entreprises non déclarées qui profitent de leurs employés sans leur donner un minimum de couverture sociale....
Le Maroc ne diffère pas des autres pays où les syndicats en fait ne défendent que les intérêts de ceux qui travaillent et oublient les chômeurs et les travailleurs hors système.

En ce premier mai, au Maroc, point de brin de muguet porte-bonheur mais climat oblige ce sont les fleurs des gardénias qui par leur blancheur et leur parfum apportent cette touche romantique.

Gardénias en fleurs / Riad Souafine 2017

mardi 25 avril 2017

Les français du Maroc ont voté




Riad Souafine 2017
Les résultats du vote des français du Maroc au premier tour des présidentielles de 2017 sont connus.
Ils sont sensiblement différents du résultat national.

L'abstention arrive en tête avec 47% des inscrits.

E. Macron se classe premier avec 31.60% devant ..... F. Fillon qui totalise 28.90% soit bien plus qu'en France et en troisième position c'est JL Melanchon qui a rassemblé 25.80%.

Quant aux  deux derniers des "grands" candidats, B. Hamon totalise 5.70% soit à peine moins qu'au niveau national mais c'est le score de M. Le Pen qui avec seulement 4.10% est en complet décalage.

Ce n'est pas une surprise car compte tenu du corps électoral que représentent les français du Maroc ont peut facilement comprendre qu'ils soient moins sensibles aux arguments de la candidate du Front National.

Au vu du résultat de ce premier tour celui du second ne ménage à priori  aucun suspens !
                              






Résultat de recherche d'images pour "macron"

                                                                              Résultat de recherche d'images pour "marine le pen"

dimanche 23 avril 2017

MEKNES: SIAM 2017


SIAM 2017 / Riad Souafine
Le 12ème Salon International Agricole de Meknès se termine ce dimanche soir. Avec plus d'un million de visiteurs ce salon est le plus grand du continent africain. Il est devenu un rendez-vous incontournable du Maroc agricole. Avec plus de 1200 exposants provenant de 63 pays, le SIAM s'étend sur plus de 17 hectares et il est impossible d'en faire le tour en moins d'une journée.

Toutes les régions et provinces du Maroc sont représentées et c'est pour elles l'occasion de mettre en valeur les produits du terroir au travers des productions des petites coopératives qui côtoient les gros de l'industrie agro-alimentaire.
Depuis quelques années le Maroc a initié un mouvement de labellisation et d'appellations des produits du terroir comme l'huile d'olive ou le safran. Il met tout en œuvre pour développer des filières à fort potentiel comme celle de la figue de Barbarie (dont l'huile est particulièrement recherchée), de l'élevage des camélidés ou celle des aromates.

Peu de touristes incluent le SIAM à leur programme, c'est dommage car il mérite d'y consacrer une visite pour avoir une photographie du Maroc réel dans toute sa diversité sociale et culturelle et donne à voir une image que beaucoup ignorent. Celle d'un pays agricole bien ancré dans son siècle, désireux de produire mais soucieux de le faire dans le respect de la nature et de ses traditions.

Dégustation d'huile SIAM 2017 / Riad Souafine


Extraction d'huile de figue de barbarie / SIAM 2017 / Riad Souafine
SIAM 2017 / Riad Souafine
SIAM 2017 / Riad Souafine
Mouton de race Sardi / SIAM 201 / Riad Souafine
SIAM 2017 / Riad Souafine
SIAM 2017 / Riad Souafine
SIAM 2017 / Riad Souafine

La seule déception vient des exposants africains. En effet depuis ces deux dernières années, le Maroc investit massivement sur le continent, il vient tout juste de retourner au sein de l'Union Africaine et affiche clairement sa volonté d'aider au développement des pays de la région. Le SIAM offre une extraordinaire vitrine aux pays de l'Afrique de l'Ouest et de nombreux stands étaient prévus pour les accueillir lors de cette 12ème édition. En pratique: stands déserts pour la majorité, peu de produits présentés et exposants désœuvrés, indifférents voire valises prêtes 3 jours avant la fin du salon !
Cela pose question ....


SIAM 2017 / Riad Souafine
SIAM 2017 / Riad Souafine
SIAM 2017 / Riad Souafine

mardi 18 avril 2017

Maroc: Ramadan 2017


Table marocaine familiale / Riad Souafine 2017

La presse marocaine vient de diffuser l'annonce de la date du premier jour du mois de Ramadan 2017.
Ce sera le 27 mai prochain !
C'est bien la première fois que cette date est officiellement annoncée plus d'un mois avant.
Personne ne peut préciser pourquoi le Maroc a choisi seulement cette année de faire enfin confiance aux savants qui depuis des siècles sont capables de donner avec certitude les dates des différentes.
phases de la lune.
Finie donc l'incertitude des marocains qui se posaient la sempiternelle question:  "C'est demain matin que le jeûne commence ?  Ils vont l'annoncer ce soir aux infos sur 2M ou...pas"

Ce Ramadan 2017 qui se déroulera sur presque tout le mois de juin sera le dernier avant longtemps qui coïncidera avec les fortes chaleurs habituelles en cette période.

Au Maroc, le mois de Ramadan est le mois de tous les excès alimentaires chez la majorité de la population.

Le table du Ftour, la rupture du jeûne, au coucher du soleil, se compose traditionnellement de boissons, lait, jus de fruits, eau, de dattes, de chebakia (gâteaux au miel surtout consommés à Ramadan), harira (soupe bien riche avec viande, tomates et lentilles ou pois chiches), des œufs durs et bien d'autres petits plats.
Vers 23 heures ou minuit, le dîner est servi: salades marocaines et tajine de viande.
L'on se couche fort tard pendant Ramadan, certains se réveillent même avant les premiers rayons de soleil pour s'alimenter et boire un peu avant la longue journée de jeûne qui vient.
Pour ceux qui travaillent le rythme est difficile à tenir même avec des horaires aménagés comme c'est le cas dans les entreprises ou administrations.

Pour les touristes venir  à Fès en plein mois de Ramadan nécessite un minimum de compréhension et d'adaptabilité. Les cafés et restaurants sont quasiment tous fermés, l'animation des rues est surtout en fin de journée, avant le Ftour, les activités de jour, elles sont ralenties. Le soir, après le Ftour, les gens sortent se promener et profiter d'un peu de fraîcheur avant le dîner tardif.

Sachant que les marocains n'ont pas le droit de manger, boire ou fumer le jour pendant Ramadan il est préférable d'adopter un comportement discret. Un non musulman n'est pas contraint d'observer ces interdits mais il est souhaitable qu'il agisse avec discrétion et sans provocation dans l'espace public.
La population locale est habituée depuis des années à la présence et au comportement différent des étrangers mais pendant le mois sacré certaines tenues vestimentaires un peu dénudées suscitent des réactions plus vives car elles choquent l’extrême pudeur d'usage en cette période. Les marocaines ne se maquillent pas, le parfum est remisé dans les tiroirs, hommes et femmes font dans la sobriété.

Les grandes fêtes comme les mariages ou naissances sont reportées, de même que les festivals. Pendant Ramadan les seuls soirées appréciées sont les nuits soufies, musique et chants religieux. 

La pratique du Ramadan reste bien vivante chez la majorité des marocains y compris chez ceux qui résident en Europe. La pression sociale est si forte que rares sont les marocains qui transgressent et ceux qui le font n'ont d'autres choix que de partir en vacances à l'étranger ou de se cacher même aux yeux de leurs proches.







samedi 15 avril 2017

Souafineblogspot, premier blog francophone sur Fès


Vue de la médina depuis la terrasse / Riad Souafine 2017
Le blog du Riad Souafine vient de franchir le chiffre symbolique de 100 000 pages vues, soit plus d'un million de lectures des articles !
Créé en 2010, notre blog est désormais le premier blog sur Fès en français.

Au fil des années il a trouvé son public. Nombreux sont les lecteurs fidèles qui le consultent régulièrement pour s'informer des nouvelles de Fès mais aussi du Maroc. Certains le font parce qu'ils sont déjà venus visiter cette magnifique cité médiévale et ce blog leur permet de maintenir un lien avec ce qui les a ému tandis que d'autres ont eu envie de découvrir Fès grâce à ce blog.

La diversité géographique de nos lecteurs ne se réduit pas aux seuls pays francophones même si la France, le Maroc et la Belgique arrivent en tête, les États Unis, le Royaume Uni et l'Allemagne les suivent de près.

L'intérêt et la fidélité de nos lecteurs nous incitent à enrichir nos posts au gré des nouveautés, des informations utiles ou des évènements qui rythment la vie fassie et marocaine.

Merci à vous, chers lecteurs, chers amis.

Riad Souafine 2017



mercredi 1 mars 2017

Fès Gourmet: du 1er au 15 mars 2017



Riad Souafine Fès Gourmet 2017

En ce premier mars 2017 démarre (jusqu'au 15 mars), la 6ème édition de l'évènement gastronomique "Fès Gourmet" du printemps. Cette quinzaine culinaire est unique au Maroc tant par sa durée, 15 jours deux fois l'an, au printemps et à l'automne que par la qualité des Riads participants à l'évènement.

Depuis la première édition en 2014, la notoriété de Fès Gourmet n'a cessée de croître. Des agences ou des guides de voyages proposent désormais cet évènement comme pouvant justifier un séjour dans la médina de Fès.

Pour rappel les principe et le concept qui régissent Fès Gourmet sont:

Permettre aux touristes de découvrir la véritable gastronomie marocaine au travers des recettes ancestrales qui en font la réputation.

Les Riads de Fès participants proposent chacun un menu complet avec un plat différent des autres Riads de façon à offrir une variété de recettes.
Le tarif du menu est identique quel que soit le Riad choisi: 280dhs (27€) comprenant au minimum entrées, plat et dessert, eau et thé inclus.
Les repas sont à réserver au plus tard la veille au soir car la plus part des recettes proposées nécessitent un long temps de préparation.
L'un des engagements pris par les Riads participants est de n'utiliser que des produits frais et locaux.

Riad Souafine participe à Fès Gourmet depuis la première édition . Le dilemme quant au choix du plat principal a été de courte durée. En effet la recette du Couscous Medfoun de notre chef Hassan, faisant l'unanimité auprès de nos convives nous avons décidé de la proposer pour cette nouvelle édition.

Couscous Medfoun / Riad Souafine 2017

Pour voir la liste des Riads participants à Fès Gourmet Printemps 2017 et les plats proposés: Fès Gourmet 2017

Fès Gourmet Automne aura lieu du 1er au 15 novembre 2017

lundi 27 février 2017

Fès / Marrakech: Vol direct


Aéroport Fes Saiss / Riad Souafine 2017

Enfin ! C'est officiel, Air Arabia est la première compagnie aérienne a offrir une liaison directe entre Fès et Marrakech.

Le premier vol aura lieu le 16 juillet 2017.

Il y aura 3 liaisons hebdomadaires, les mardi, vendredi et dimanche pour un tarif par trajet de 450 dhs (43€), ce tarif est à comparer avec celui d'un billet de train ONCF en première classe et la durée du trajet de 7h30 pour 311dhs (30€).
Les horaires sont contre toute attente plutôt pratiques avec des départs de Fès vers 12h05 et des retours de Marrakech selon les jours à 9h30 ou 13h45. La durée du vol est de une heure.

Cette première desserte intérieure était attendue depuis des années par tous les acteurs touristiques de Fès et elle devrait très certainement impacter positivement l'activité touristique de la ville en permettant aux touristes de réunir deux types de séjour très différents mais complémentaires.
Cette liaison que la compagnie nationale Royal Air Maroc n'a jamais voulu prendre en charge pour le développement du tourisme interne est le fruit d'un accord conclus entre l'ONMT et Air Arabia.

Etant donné la faible différence de coût entre le train et l'avion il est probable qu'Air Arabia remplisse tous ses vols et pas seulement avec les touristes étrangers.


Résultat de recherche d'images pour "air arabia"       Résultat de recherche d'images pour "air arabia"



samedi 18 février 2017

Fès: nouveau restaurant chinois Great Wall chinois


长城中国 * / Great Wall Chinois Fès / Riad Souafine 2017

Depuis octobre dernier et la première vague d'arrivées de touristes chinois à Fès, les habitants de la médina pensaient naïvement que "une hirondelle ne faisant pas le printemps" celle-ci n'annonçait pas une présence continue de ce nouveau type de touristes.
Pourtant c'est le cas, les chinois sont même de plus en plus présents et chaque semaine leur nombre s'accroit. 
Les effets de la mondialisation jusques dans le voyage font que les réactions d'adaptations sont de plus en plus rapides et manifestes surtout de la part des professionnels du tourisme.
Déjà quelques Riads et hôtels de luxe de la médina sont devenus en quelques semaines les lieux de séjour de prédilection de la clientèle chinoise, l'un deux procédant d'ailleurs au recrutement d'un Chef Chinois.

美食* / Gastronomie

Dans leur majorité les touristes chinois n'apprécient guère la gastronomie marocaine et beaucoup s'approvisionnent en nouilles chinoises aromatisées qu'ils trouvent dans le pauvre rayon "produits asiatiques" de Carrefour, qu'ils dégustent ensuite dans leur chambre non sans avoir quémandé un peu d'eau chaude à leur hôtelier.

Les rares restaurants de Fès offrant une cuisine de "style" asiatique ne semblent pas convenir à cette nouvelle clientèle. Il est vrai que nous sommes loin de l'Asie  à part le restaurant thaïlandais de la médina les autres ne servent qu'une cuisine vaguement exotique adaptée pour les palais marocains.

Des investisseurs chinois ont très vite compris le créneau qui s'ouvrait à eux et viennent d'ouvrir le premier vrai restaurant chinois de Fès: le 长城中国* ou Great Wall Chinois situé rue de l'Arabie Saoudite en face du siège de la RADEEF en ville nouvelle à l'emplacement du Snack Sofia fermé depuis quelques mois.

Comme nous en avons l'habitude nous avons donc testé ce nouveau lieu gastronomique.

长城中国* / Great Wall Chinois Fès / Riad Souafine 2017

Dans cette rue peu fréquentée la nuit et sans intérêt particulier, la façade éclairée du restaurant toute en vitrine se remarque d'emblée. Heureusement quelques lampions typiques à l'extérieur comme à l'intérieur confirment que nous sommes bien aux portes de l'Empire du Milieu / 中国 par contre la décoration intérieure reste celle d'un snack plutôt froide et sans âme. Clairement l'endroit n'incite pas à passer une soirée romantique.

Riad Souafine 2017

Les clients présents ce soir là en dehors d'un ou deux marocains et nous  sont essentiellement des chinois qui avaient investis la mezzanine du restaurant.
Ce qui montre une fois encore l'efficacité du téléphone arabe hors frontière.

Riad Souafine 2017

La carte, il n'y a pas de menus, propose une longue liste de plats dont les appellations ne réveillent aucun souvenir des plats classiques que les restaurants chinois proposent en Europe. Du coup découverte obligatoire à peine aidée par une carte illustrée.

Riad Souafine 2017

 Nous avons testé deux soupes et trois plats de qualité très inégale.

Soupe du Lac / 湖* / Riad Souafine 2017

La soupe du "Lac" / 湖*, excellente, est une soupe très claire avec un bouillon de volaille, quelques lamelles de gingembre et de champignons noirs, un peu de viande hachée, de ciboule et de blanc d’œuf et beaucoup de coriandre. Toute en finesse de goût c'est une réussite.
La soupe de bœuf aux champignons parfumés et aux nouilles  ne présente guère d'attrait si ce n'est d'être fort copieuse.

Grande déception avec les raviolis vapeur / 馄饨* dont la farce est une petite boulette de bœuf haché trop salée.

Quant aux plats, parfaits tous les deux. 
Le poulet à l'ananas sauce aigre-douce / 菠萝鸡 * est conforme à celui dont nous avions l'habitude en Europe.
Mention particulière au plat de bœuf sésame, cumin et piment certes un peu épicé mais très goûteux.

Poulet ananas/ 菠萝 * / Riad Souafine 2017
 
Bœuf piment/ 牛肉甘椒 */ Riad Souafine 2017

 Au niveau tarif c'est très abordable entre 48dhs et 138dhs pour la majorité des plats.
Notre addition, rédigée en mandarin, s'est montée à 387dhs pour cinq plats une 1/2 Oulmes et un thé.

Le Great Wall Chinois ne sert pas d'alcool mais visiblement chacun est libre d'apporter sa bouteille de vin à condition de la laisser sous la table.

Pour tout dire notre expérience de la gastronomie chinoise à Fès est réussie et nous y retournerons volontiers mais outre le cadre qui peut rebuter, le manque d'amabilité du patron chinois nous a donné l'impression d'être de trop. Nous avons eu l'outrance en effet de demander à ce que les plats nous soient servis dans l'ordre de notre commande et non pas comme ce fut le cas "premier prêt premier servi". Cela devrait être un minimum pour un professionnel de la restauration. Il n'y a rien de plus désagréable que de manger la soupe en fin de repas et de se retrouver avec  l'entrée et les plats servis en même temps qui condamne le client soit à manger à toute vitesse soit à manger l'un des plats bien refroidi !
En conclusion:  良好的中国菜*

* Les auteurs de ce blog ne se sont pas mis au mandarin mais ont fait appel au traducteur Google en espérant que la traduction soit correcte....
 
 
 

vendredi 3 février 2017

Fès: street food sans risque ?


Riad Souafine 2017
Presque partout au Maroc il est possible de se nourrir pour "pas cher" dans la rue, les "restaurants" de campagne proposent souvent grillades et tajines rustiques préparées sur les trottoirs, devant vous.
De même en ville ou dans les médinas, de nombreux vendeurs ambulants offrent aux clients pressés, affamés et désargentés de quoi se sustenter sommairement.
Certains touristes sont friands de cette alternative "typique" aux vrais restaurants.

Il est vrai que dans les campagnes le tajine de trottoir qui mijote depuis des heures peut-être goûteux. Dans la région du moyen atlas la spécialité est le tajine de légumes, pomme de terre, courgette et carotte ou la version à la viande, identique, mais avec un morceau d'os auquel un lambeau de viande s'accroche. Ce plat ne laissera pas un souvenir inoubliable mais l'ambiance semblera sympathique.
Pour les carnivores invétérés il y a l'option grillade: mouton, bœuf ou poulet ou bien en kefta (viande hachée).
Près des côtes la sardine grillée est reine dans ces estaminets de village.

Il faut compter en moyenne entre 3€ et 6€ par personne.

Riad Souafine 2017

A Fès, dans la médina  les vendeurs de sandwich pullulent et pour quelques dirhams on peut se procurer un encas généralement constitué d'un demi pain marocain fendu par le milieu badigeonné de moutarde ou de sauce piquante et garni de lamelles de charcuterie hallal, d'olives vertes avec pour les plus sophistiqués des rondelles d'oignon et de tomate.
La spécialité de rue la plus appréciée des fassis est l'escargot en bouillon, servi dans des bols. Le bouillon préparé avec de nombreuses épices et écorces d'arbre surprendra les palais non avertis des touristes.

Au delà du côté exotique de cette forme de restauration qui peut attirer il est quand même utile de conserver un minimum de lucidité.
L'hygiène ? Une vue de l'esprit ! Le respect de la chaîne du froid ? Un phantasme !
Le plus surprenant est que ce n'est pas dans les rues que l'on risque le plus d'attraper la si célèbre et si redoutée "tourista" car l'offre restreinte de ces cuisiniers ambulants et leur débit quotidien limitent les risques.
Un ou deux conseils tout de même: ne consommer que les produits très cuits, tajines de légumes plutôt qu'à la viande, grillades très grillées, éviter la viande hachée dont la conservation à l'air libre pendant des heures est la plus à risque. Préférer les "snacks" de rue aux vendeurs avec charrettes.
Et enfin pour les plus téméraires découvrez les escargots dont les fassis se plaisent à dire que le bouillon est un véritable "alicament".

Restaurant ambulant / Riad Souafine 2017

mercredi 18 janvier 2017

Fès: Festival Musiques Sacrées: programme 2017


Riad Souafine / 2017

Amateurs de musiques sacrées et fidèles du Festival de Fès, voici que le programme (provisoire) de la 23ème édition qui se déroulera du 12 au 20 mai 2017 vient d'être communiqué.

Le thème conducteur pour cette édition est "L'eau est le miroir de notre avenir" (Gaston Bachelard).

Contrairement à l'édition de 2016 dont le programme n'avait guère enthousiasmé le public celui de cette année semble plus prometteur  notamment dans la variété des modes d'expressions artistiques.
Il y aura des concerts, quelques grands noms de la musique orientale comme Majida El Roumi mais aussi du théâtre et du cinéma.

L'ouverture du festival le vendredi 12 mai sera une création spéciale comme cela est devenu habituel.
Avec un spectacle intitulé "Fables d'eau" ce sera l'occasion de rappeler combien la vie de la médina de Fès fut pendant des siècles intimement liée au bruissement de l'eau dans les rues ou dans les maisons du temps où sources, rivières et fontaines coulaient en abondances.

Le samedi 14 mai, évènement exceptionnel, pour la première fois l'Opéra de Pékin se produira sur la scène de Bab Makina. Tandis que le dimanche 14 sur la même scène seront réunis Songhai et Toumani Diabaté.

Le vendredi 19 Bab Makina accueillera "la nuit gospel" et enfin le samedi 20 Fès recevra après quelques années d'absence  la grande dame du chant, la soprano libanaise Majida El Roumi.

En 2016 les concerts de l'après-midi se tenaient dans le jardin Jnan Sbile dont on espérait que ce ne soit que transitoire et qu'ils retrouveraient en 2017 l'écrin magnifique  du musée du palais Batha. Malheureusement pour cette nouvelle édition c'est donc une fois encore le jardin Jnan Sbile qui a été retenu. Il n'y a plus qu'à croiser les doigts pour que le temps ne vienne pas gâcher la fête comme l'an dernier !

Les nuits de la médina, du 15 au 17 mai, permettront de découvrir des univers plus confidentiels.

Voir le détails de la programmation provisoire sur: Fès Festival

Conseils aux futurs festivaliers:

Les dates du 12 au 20 mai 2017 coïncident avec la période de haute saison touristique à Fès aussi il est préférable de réserver dès maintenant son hébergement

Le mois de mai est habituellement agréable et ensoleillé mais les soirées restent fraîches aussi penser à prendre un vêtement chaud et au cas où un vêtement de pluie

Enfin, nul besoin de réserver ou d'acheter les billets à l'avance de même que le "pass" proposé à 305€ qui ne concerne vraiment que les  festivaliers acharnés