RIAD SOUAFINE

RIAD SOUAFINE
Terrasse

Souafine patio

Souafine patio
Fontaine

dimanche 10 juillet 2022

Aïd Moubarak

 



Riad Souafine souhaite à tous nos amis marocains une excellente fête de l'Aïd el Kebir 2022.

mardi 5 juillet 2022

Maroc: Aïd el Adha J-5

 

Souk éphémère / Riad Souafine juin 2022 

Depuis une quinzaine de jours le Maroc se prépare à fêter l'Aïd el Adha (Aïd el Kebir) qui aura lieu ce dimanche 10 juillet.

Comme chaque année l'unique préoccupation des marocains est la recherche du mouton à sacrifier et à quel prix !

La sécheresse qui sévit sur le royaume a fortement pénalisé les éleveurs qui ont dû acheter la nourriture pour leurs bêtes qui n'ont trouvé qu'une maigre pitance dans les champs.

Il y a à peine trois mois dans certaines régions les petits éleveurs bradaient les moutons qu'ils n'avaient plus les moyens de nourrir. 

A l'approche du jour de l'Aïd, le stock du cheptel (environ 6 millions de bêtes) est largement suffisant pour couvrir la demande ce qui n'empêche pas les prix d'atteindre des sommets dans les souks au bétail.

Si la presse relais des échos rassurants comme quoi les prix seraient stables par rapport à 2021, la réalité est toute autre pour l'acheteur au moment de négocier le prix de la bête.

L'inflation qui frappe le pays comme le reste du monde n'a pas épargné ce produit essentiel qu'est le mouton de l'Aïd ! 

Une petite bête, dont la toison importante cache la maigreur, ne se vend pas moins de 3000 dhs (plus d'un mois de travail au salaire minimum), quant au roi des ovins, le Sardi, il se négocie entre 5000 et 8000 dhs.

Alors que les familles marocaines ont vus leurs revenus chuter pendant l'épidémie Covid et que beaucoup de secteur ne sont pas encore complètement remis de cette crise, que les prix des carburants atteignent des sommets et que tous les produits alimentaires de bases vident les portes monnaies aucune mesure d'encadrement du prix du mouton de l'Aïd n'a été envisagée.

Du coup une majorité de marocains, aux faibles revenus, se lance dans la recherche désespérée d'aides et frappe à toutes les portes pour quémander quelques dirhams. Les Marocains Résidents à l'Etranger (MRE) sont bien sûr sollicités en premier pour contribuer ou financer le mouton. Par chance cette année les frontières sont ouvertes et ils sont nombreux à rentrer au pays pour la fête.

Si l'Islam n'oblige pas les croyants qui n'en ont pas les moyens de sacrifier un mouton en pratique la pression sociale est si forte que peu de  marocains feront l'impasse et comme la générosité des plus aisés qui devraient aider les plus pauvres tend à disparaître l'Aïd el Adha est loin d'être une fête sereine pour tous !

Transport du mouton / Riad Souafine juillet 2022


L'Aïd el Adha c'est aussi  pour certains une source de revenu, les transporteurs, les vendeurs d'avoine et de foin, les aiguiseurs de couteaux, les bouchers qui le matin du sacrifice vont de maisons en maisons pour tuer et dépecer la bête, ceux qui allument des bûchers dans les rues pour griller les pieds et les têtes. Tous ces petits métiers font aussi partie de ce jour si particulier.

Stand éphémère / Riad Souafine juillet 2022

Stand éphémère / Riad Souafine 2022


dimanche 26 juin 2022

Maroc: Oued Bouzemlane, une oasis près de Fès

 

Riad Souafine juin 2022

La région de Fès regorge de lieux à découvrir hors des sentiers arpentés par les touristes, qui ne sont connus que des initiés. 

La commune d'Ait Chreghouchene située à quelques kilomètres de Tahala (entre Taza et Fès) et traversée par l'oued Bou Zemlane offre un havre de paix pour se ressourcer en pleine canicule.

Vers Sagherouchene / Riad Souafine juin 2022


Alors qu'en cette fin de juin la nature éprouvée par la précocité des vagues de chaleur est desséchée et qu'une étincelle pourrait tout embraser il est difficile d'imaginer que se cachent ici un cours d'eau verdoyant et des sources abondantes.

Oued Bou Zemlane / Riad Souafine 2022



La commune autorise les habitants à aménager les berges de l'oued et ainsi à en tirer un modeste revenu.

Le cours de l'oued a été maîtrisé, de menus barrages permettent de créer des "piscines" naturelles, des cabanes artisanales sont louées aux familles chacune disposant d'une pièce et d'une terrasse "pieds dans l'eau".


Cabanes de bambous en cours / Riad Souafine 2022



Oued Bou Zemlane / Riad Souafine 2022

Riad Souafine 2022


Les matériaux utilisés sont des plus rustiques, bambous et draps colorés forment les cloisons pour l'intimité et l'eau ruisselle de partout pour la fraîcheur.

Riad Souafine juin 2022

Riad Souafine juin 2022

Les familles peuvent apporter leur pique nique, ou réchauffer couscous et tagines pour les puristes. En juillet et août l'on peut acheter son tagine sur place qui aura mijoté de longues heures.

L'oued jamais très profond permet à tous de s'adonner au plaisir de la baignade sans risque.

Oued Bou Zemlane / Riad Souafine 2022

En été les cabanes se louent (avec table et chaises) pour environ 7€ la journée (70dhs) mais il est préférable de venir tôt le matin pour avoir un emplacement.
Voilà un bel exemple de tourisme équitable... pour qui aime l'immersion dans un mode de vie authentique qui bien que fort rustique permet de vivre un moment de bonheur !

Pins d'Alep / Riad Souafine 2022



Si l'eau coule à flot en ce lieu, nul ne peut prédire pour combien de temps encore, au rythme actuel de l'évolution climatique.
Si la belle forêt de pins d'Alep que l'on traverse avant d'accéder à la route nationale peut faire illusion, longer ensuite le barrage Idriss 1er, le plus important de la région, donne matière à s'inquiéter. 
Sa surface est amputée des 3/4 transformés en zone maraichère dédiée à la culture de la pastèque et le niveau de réserve d'eau en juin peut faire craindre le pire pour alimenter Fès cet été.

vendredi 24 juin 2022

Fès: Enfin une piscine pour la Médina

 

Piscine Batha / Riad Souafine juin 2022

Enfin ! La médina de Fès se voit dotée d'une piscine digne de ce nom.

Située à Batha, mitoyenne avec la Baladia (arrondissement Fès-Médina) la piscine ouvre ses portes à compté du 1er juillet 2022.


Piscine Batha / Riad Souafine juin 2022


La piscine de Batha est privée et elle accueille différents clubs de natation.

Le public visé est les enfants à partir de 4 ans.

Le matin l'accès est réservé aux groupes scolaires et à partir de 14h les individuels sont reçus à condition qu'ils soient inscrits dans l'un des 4 clubs de natation partenaires de la piscine.

L'objectif, louable, est de permettre à un maximum d'enfants d'apprendre à nager et le cas échéant de susciter des vocations sportives.



La piscine offre deux bassins, l'un couvert et l'autre en extérieur


Piscine Batha extérieure / Riad Souafine 2022



Les tarifs sont dégressifs en fonction du nombre d'enfants inscrits par une famille et dépendent des plages horaires.

A priori une offre "été" est proposée pour des tarifs compris entre 600dhs et 900dhs pour les deux mois.

Certes cela n'est pas accessible à toutes les bourses des habitants de la médina mais faute de piscine municipale proche de la médina celle de Batha devrait combler une partie des besoins ne serait-ce qu'au niveau des scolaires.


Piscine Batha / Riad Souafine juin 2022



samedi 11 juin 2022

Fès: alerte canicule

 

Médina de Fès / Riad Souafine juin 2022

C'est reparti ! Pour la seconde fois de ce printemps 2022 un nouvel épisode de chaleur extrême, pour la saison, s'abat sur la région. 

La première en mai avait duré deux jours, cette fois nous devrons y faire face pendant presque une semaine selon les sites de météo. Les températures attendues en journée et  à l'ombre varient de 39° à 46° et resteront supérieures à 20° la nuit, allant jusqu'à 25° ces deux prochaines nuits.

Comme ailleurs dans le monde, les mois de mai et juin de cette année sont classés parmi les plus chauds de ces dernières décennies.

En plein Festival des Musiques Sacrées de Fès cela tombe mal car assister aux concerts de l'après-midi en plein soleil devient une épreuve physique. 


Médina de Fès / Riad Souafine juin 2022

Quant aux rares touristes qui s'aventurent dans la médina ils frappent aux portes des Riads en espérant trouver la perle rare avec piscine qui accepterait de les accueillir pour faire trempette.

A Fès en dehors de quelques hôtels, le nombre de Riad disposant d'une piscine digne de ce nom est d'une dizaine et un ou deux seulement acceptent de recevoir des clients extérieurs. 

S'il est difficile de faire des prévisions météorologiques à long terme tout le monde s'attend à vivre un été éprouvant. 

Fontaine Riad Souafine 2022


jeudi 2 juin 2022

Maroc: 1er cas de Variole du Singe

 

Riad Souafine

Le Maroc vient d'annoncer officiellement le premier cas avéré de variole du singe à Casablanca. Il s'agit d'un marocain en provenance d'Europe.

Le ministère de la Santé assure avoir pris toutes les mesures sanitaires indispensables dont la recherche des cas contacts.

La variole du singe est une zoonose, une maladie infectieuse ayant une origine animale. Elle est causée par le « virus de la variole du singe », appartenant aux orthopoxvirus. On en connait deux clades (groupes descendant d’ancêtres communs) : l’un dit « de l’Afrique de l’Ouest » et l’autre de « l’Afrique centrale ». Sa transmission de l’animal vers l’humain se fait par contact direct avec des fluides biologiques provenant d’animaux morts ou vivants, porteurs de la pathologie. Le taux de mortalité de la maladie varie selon le groupe viral, de 1 % pour le groupe de « l’Afrique de l’Ouest » à 10 % pour celui de « l’Afrique centrale ». Les enfants seraient plus à risque. (Source FRM)

Doit-on s'alarmer ? Comme pour toute maladie le risque épidémique existe mais contrairement à celle du Covid 19 dans le cas présent cette variole du singe est connue, documentée et il existe d'ailleurs un vaccin préventif relativement efficace.

De plus contrairement au Covid qui se transmet avant l'apparition des symptômes, la variole du singe n'est contagieuse qu'à partir des premiers signes cliniques apparents. 

Cela facilite donc les mesures de préventions pour limiter la contamination.

Dès l'apparition de vésicules il faut proscrire tout contact physique ou rapproché y compris avec le linge et les vêtements de la personne infectée. 

Il faut mettre en œuvre des mesures d'hygiène drastique, porter des gants pour manipuler le linge souillé ou ayant été en contact avec la personne et se tenir à distance du malade pour éviter les projections de gouttelettes de salive.

Faut-il craindre un impact sur le tourisme ?

il est encore un peu tôt pour l'envisager d'autant plus que la forme de la variole du singe qui se diffuse actuellement n'est pas la plus virulente pour preuve à ce jour aucun décès n'a été constaté dans les pays concernés.

Il ne semble pas utile pour les Etats de revenir à des fermetures d'accès comme nous les avons connu avec le Covid et d'ailleurs l'OMS n'en fait pas recommandation.

Il nous faut admettre que le monde sera confronté de plus en plus à des épidémies / pandémies multiples de maladies anciennes ou nouvelles et que nous devrons apprendre à les gérer et à .... vivre avec.

La mondialisation est la règle que ce soit pour les marchandises ou les personnes, le tourisme n'y échappe pas. 

Peut-être que demain chacun disposera pour voyager à l'étranger de deux passeports dont un sanitaire

mercredi 18 mai 2022

Le Maroc lève l'obligation du test PCR pour les voyages en avion

La nouvelle tant attendue vient d'être officiellement annoncée, le Maroc n'exige plus la présentation d'un test PCR pour les voyages en avion à destination de son territoire.

La mesure a un effet immédiat.

Le site de l'ONDA confirme que pour les voyageurs vaccinés l'obligation du PCR est supprimée et que pour les non vaccinés il faudra qu'ils présentent un test PCR négatif de 72 heures.

Les enfant de moins de 12 ans sont dispensés de formalités dans tous les cas.

Par ailleurs les frontières terrestres de Ceuta et Melilla viennent d'ouvrir après plus de deux ans de fermeture.


lundi 18 avril 2022

Fès: Festival des Musiques Sacrées du Monde 2022

 

Meknès Mausolée Ismaïl / Riad Souafine

Du 9 au 12 juin prochain se déroulera la 26ème édition du Festival des Musiques Sacrées de Fès.

Après deux ans d'absence l'annonce du retour de la plus grande animation de la ville de Fès est une note d'espoir pour tous comme si la page Covid pouvait enfin se tourner.

La décision de remettre sur les rails cet évènement a été prise en début d'année 2022 et compte tenu des courts délais l'ambition s'est faite modeste et raisonnable.

En effet la programmation envisagée (non confirmée) n'a pas pour prétention d'attirer les foules d'antan avec des têtes d'affiche dont la justification "sacrée" était devenue homéopathique.

Le thème choisi pour 2022 est "Architecture et Sacré", la durée, fortement réduite, sera de 4 jours et les lieux choisis sont essentiellement de tailles modestes excepté pour une soirée à Bab Makina annoncée avec Ibrahim Maalouf que tous les amateurs de jazz oriental connaissent bien.

Dans une interview, Driss Khrouz le directeur de la Fondation Esprit de Fès qui porte le festival explique très justement que cette 26ème édition devrait permettre aux artistes de renouer avec la scène, au festivaliers de retrouver le chemin spirituel qui les a si souvent mené jusqu'à Fès et à tous les acteurs économiques gravitant autour de l'organisation du festival de reprendre un bol d'air.

La flamme de ce festival international a bien failli s'éteindre durant cette crise et les dernières éditions qui la précédèrent perdaient en âme. 

Nous nous réjouissons que cette flamme soit réanimée et espérons que l'esprit qui a fait la renommée de ce festival fasse honneur à l'intention de ses pères fondateurs. 

Maroc cathédrale / Riad Souafine



dimanche 3 avril 2022

Maroc: Ramadan Moubarak

 

Riad Souafine 2022

Le mois sacré de Ramadan de l'an 1443 (2022) débute ce dimanche au Maroc.

Ce mois de jeûne que tous les croyants se doivent de respecter est en principe l'occasion de se rapprocher des préceptes enseignés par l'Islam, la relecture du livre saint permet une introspection nécessaire pour remettre en perspective son chemin de vie.

Ce mois est si sacré que la coalition menée par l'Arabie Saoudite qui intervient dans le conflit armé au Yémen (depuis 2015) a décidé de faire une trêve pendant Ramadan.

Souhaitons que cet exemple soit suivi sur d'autres fronts.

Au quotidien la vie s'adapte et chacun s'organise pour vivre au mieux cette période, les horaires de travail sont modifiés avec une journée continue de 9h à 15h, le Maroc a aussi changé d'heure afin que la rupture du jeûne intervienne plus tôt.

La quasi totalité des cafés sont fermés en journée, certains ouvrent le soir tout comme quelques rares  restaurants. 

Dans les hôtels, des restaurants organisent des ftours.

A noter que cette année à Fès l'interdiction stricte de vente et de consommation d'alcool s'applique aussi aux touristes étrangers non musulmans contrairement à la tolérance qui prévalait auparavant.

Le touriste doit faire preuve de tact et de respect en évitant de manger ou de boire en public, de fumer. 

Porter une tenue décente et éviter tout comportement susceptible de troubler la sensibilité des gens sont aussi une preuve de respect.

samedi 2 avril 2022

Fès: Salima Filali expose au Sahrai

 

Hôtel Sahrai Fès / Riad Souafine 2022

Du 1er avril au 30 mai 2022 l'hôtel Sahrai nous invite à découvrir les œuvres de Salima Filali jeune architecte franco marocaine de 31 ans dont les parents sont natifs de Fès.

Salima Filali / Riad Souafine 2022


Après avoir obtenu son diplôme d'architecte à l'école d'architecture de Genève (Suisse) où elle réside encore aujourd'hui, Salima Filali souhaitait trouver une voie plus artistique que les plans en 3D qu'elle concevait dans le cabinet pour lequel elle travaillait.

Salima gardait le souvenir toujours présent des artisans de Fès et surtout des zelligeurs qui cumulent l'art des couleurs, maîtrisent la géométrie,  la taille des carreaux de terre cuite et de leur cuisson.

Le savoir faire de ces artisans qui se transmet depuis des siècles se cantonne encore aujourd'hui à reproduire les décors traditionnels comme si la modernité était un sacrilège.

Le travail de Salima Filali a justement consisté à épurer les formes géométriques complexes pour aller à l'essentiel: la terre cuite, l'émail et les reliefs.

Camaïeu de bleu / Riad Souafine 2022

Cannage / Riad Souafine 2022

Ecailles / Riad Souafine 2022


Terre et Feu / Riad Souafine 2022


Ainsi mis en valeur le zellige devient contemporain, international, tout en conservant l'évidence de sa marocanité.

Triptyque / Riad Souafine 2022 

mardi 22 mars 2022

Fès: le printemps est là avec la pluie mais...

 


Après des mois de sècheresse, la plus grave depuis 40 ans, le mois de mars bénéficie de quelques journées de pluies bien venues pour donner à la nature l'énergie nécessaire pour que le printemps s'installe.

Ces pluies arrivent trop tard pour sauver la campagne agricole, les récoltes du blé sont condamnées, les pâturages restent clairsemés et ne permettent pas de nourrir le bétail, la culture des légumineuses est perdue, seuls les fruitiers de la région de Sefrou pourront retirer un bénéficie des pluies actuelles.

Normalement en cette période les barrages qui assurent la quasi totalité de l'alimentation en eau sont remplis à plus de 70%, cette année la moyenne se situe autour de 35% et rien ne permet d'espérer mieux.

D'ores et déjà des mesures de restrictions d'eau sont prévues voire même des coupures d'eau comme ce fut le cas à Agadir lors de l'été dernier.

Les hammams envisagent de réduire le temps d'usage à 1 heure pour les hommes et 1h30 pour les femmes.

Des campagnes de sensibilisation des populations sont programmées pour limiter les consommations.

L'impact du tourisme sur l'eau est important. Les voyageurs doivent être impliqués dans l'utilisation rationnelle et modérée de l'eau. Préférer les douches aux bains, réduire le lavage quotidien  du linge de toilette ou des draps participent à une meilleure gestion des ressources hydriques et permettent de préserver l'eau potable pour le bénéfice des populations.

Il n'empêche le printemps est bien là comme en témoignent les orangers en fleurs qui embaument les ruelles de la médina ou les patios des riads.

Fleurs de succulentes / Riad Souafine 2022

Fleur de citronnier / Riad Souafine 2022

Fleurs de glycine / Riad Souafine 2022


Fleurs d'Oxalis / Riad Souafine 2022

Iris / Riad Souafine 2022

Pourpiers / Riad Souafine 2022



A Souafine, nous sommes heureux de constater que les soins que nous portons aussi aux plantes offrent en retour d'immenses plaisirs tels ceux que notre glycine, unique spécimen dans la médina, nous procure chaque printemps avec ses grappes de fleurs qui tombent en cascade à côté de notre fontaine.


Wisteria Sinensis / Riad Souafine 2022



mardi 22 février 2022

Maroc: Fès parée pour le retour des touristes

 

Médina de Fès / Riad Souafine 2022

Depuis la reprise des vols aériens vers le Maroc le 7 février, l'aéroport de Fès retrouve un peu de vie et le nombre d'atterrissage augmente chaque jour un peu plus.

Les vols en fonction des villes de départ sont loin d'être au maximum de leur remplissage et les passagers sont en fait majoritairement des marocains ou des étrangers résidant au Maroc qui sont restés bloqués depuis fin novembre et qui enfin peuvent rentrer chez eux, a ceux-là s'ajoutent les marocains résidant à l'étranger qui profitent des vacances de février pour retrouver leurs familles.

Les touristes, eux, sont rares, très rares même.

Cela peut se comprendre car beaucoup craignent une nouvelle fermeture du ciel marocain sans préavis peu probable maintenant que l'épidémie reflue partout dans le monde.

L'autre frein à la venue des touristes est l'obligation d'avoir un pass vaccinal complet et de faire un test PCR 48h avant le départ pour le Maroc (gratuit en France mais payant dans la plupart des pays européens).

Cette obligation, nous l'espérons, devrait à terme disparaître.

Le Maroc a mis en place des mesures draconiennes pour accueillir les passagers.

Aéroport Marseille / Riad Souafine 2022


La durée d'embarquement dans les aéroports européens augmente sensiblement compte tenu de la vérification des documents de voyages ce qui implique de se présenter au guichet d'embarquement trois heures avant le départ.

A l'arrivée à Fès les passagers sont soumis à un contrôle de température, la vérification de la fiche sanitaire, du pass vaccinal et du PCR, puis après les formalités de police et la récupération des bagages, s'ensuit le parcours obligatoire vers un dépistage par test antigénique et l'attente du résultat avant de pouvoir quitter l'aéroport.

Aéroport Fès Saiss / Riad Souafine 2022

Le choix des chaises aux dossiers en forme de cœur  pour la salle d'attente avant le dépistage est un clin d'œil au légendaire sens de l'accueil des marocains.

Si à l'issue du test celui-ci est négatif le séjour pourra se dérouler normalement dans le cas contraire le voyageur sera confiné à l'hôtel et s'il présente des signes de la maladie il sera hospitalisé.

Personne ne s'attendait à une reprise immédiate du tourisme dans ces conditions mais tous les professionnels se sont préparés. Les boutiques de la médina ouvrent de nouveau après avoir dépoussiéré les stocks qui dormaient depuis deux ans. Les Riads de la médina commencent à recevoir des réservations pour mars et avril mais avril étant le mois de Ramadan et pour les français celui des élections présidentielles les perspectives restent modestes.

En tous cas après deux ans d'agonie, l'espoir renaît.

Pendant cette période la médina a poursuivi les grands chantiers notamment ceux des parcs de stationnement aux entrées principales, l'aménagement de la place de Boujloud est enfin démarré, les pavages de nombreuses ruelles ont fait peau neuve.

Tous les établissements n'ont pas pu rouvrir surtout parmi les restaurants dont certains ont mis la clé sous la porte mais rapidement l'offre devrait se reconstituer.

Souk traditionnel Bilal / Riad Souafine 2022



Malheureusement une grande partie du souk de R'cif, l'un des deux principaux de la médina avec celui de Boujloud, a brulé la semaine dernière et une quarantaine d'échoppes sont détruites. Les travaux de remise en état sont en cours...