RIAD SOUAFINE

RIAD SOUAFINE

mardi 19 juillet 2016

Fès: Canicule !


Fès juillet 2016 / Riad Souafine
Le mois de juin 2016 a été déclaré le mois le plus chaud sur la planète depuis les débuts des enregistrements de températures.
A Fès le mois de juillet s'annonce comme l'un des plus chaud depuis bien longtemps. Aujourd'hui 43° à l'ombre et le Chergui, vent du Sud, majore la température ressentie.
La ville de Fès suffoque malgré ses nombreuses fontaines. Les enfants se ruent sur les bassins pour se rafraichir en essayant de tromper la vigilance des employés municipaux qui leur font la chasse.
Les rares touristes croisés dans les ruelles de la médina semblent n'avoir qu'une idée en tête: "trouver une piscine" !
Cet épisode caniculaire est parti pour durer au moins dix jours encore.

Fès juillet 2016 / Riad Souafine

Fès: dates du Festival Musiques Sacrées 2017




 A noter dans les agendas des amateurs de musiques du monde, la 23ème édition du festival de Fès aura lieu du 12 au 20 mai 2017.

Nous rendrons compte de la programmation dès que celle-ci sera connue..... dans quelques mois.

vendredi 15 juillet 2016

Fès: Réception du 14 juillet 2016

Résidence Consulaire 14 juillet 2016 / Riad Souafine

La réception traditionnelle du 14 juillet s'est tenue en la résidence Consulaire. Le Consul Général de France, M. Gilles Bourbao et son épouse ont accueillis une dernière fois les français de Fès ainsi que les représentants des autorités marocaines.
La mission de M. Bourbao arrivant à son terme, son message était aussi un au revoir puisque un nouveau Consul devrait prendre ses fonctions dès le mois de septembre.

M. Bourbao a salué l'exceptionnelle qualité des relations franco-marocaines qui sont plus que jamais nécessaires en ces temps de crises et de risques terroristes. Il a exprimé avec émotion tout ce qu'il a pu mener à bien durant son séjour, le soutien et la sympathie qu'il a rencontré à la fois des français de la région mais aussi de la part des autorités locales qui ont su être à l'écoute de la France qu'il représentait.
14 juillet 2016 / Riad Souafine

 La réception se déroulait dans la résidence Consulaire et pour l'occasion des mesures exceptionnelles de sécurité ont été prises, interdiction de stationner dans le périmètre de la résidence, entrées filtrées...

Le Maroc fait preuve d'une remarquable efficacité au niveau sécuritaire et les services de renseignements font références hors des frontières.

C'est avec une chaleur écrasante, 40°, que les invités ont pu apprécier les buffets dressés dans le parc de la résidence.

14 juillet 2016 / Riad Souafine
 La soirée s'est achevée peu avant le nouvel et tragique attentat perpétré à Nice en ce soir de fête nationale. Ce n'est qu'une fois de retour chez eux que les uns et les autres ont appris cette effroyable nouvelle.
La France venait une fois de plus d'être atteinte par une attaque  terroriste, à Nice, lors du feu d'artifice. Une fois encore des adultes, des enfants, des touristes, des gens simples venus s'amuser ont été pris pour cible.
La date choisie par l'auteur de ce massacre n'est pas anodine.

La répétition de ces attaques terroristes n'a pour l'instant pas réussi à entamer l'attachement  viscéral des français pour un monde de liberté, cela n'a pas entamé leur volonté de vivre malgré tout et de se battre pour plus de liberté encore mais le sentiment anti-islam se développe dans toutes les couches de la population et les amalgames alimentés par certains politiques renforcent le rejet vis à vis des musulmans.
Pour les français résidant au Maroc il est injuste et bien triste d'assimiler tous les musulmans à des terroristes en puissance et ce sentiment de tristesse est partagé par le peuple marocain.
 

mardi 5 juillet 2016

Aïd Moubarak


Résultat de recherche d'images pour "aid moubarak"


Nous souhaitons à tous nos amis marocains une très belle fête de l'Aïd fitr 2016.

Ce mois sacré de ramadan encore estival pour une grande partie a connu à Fès de longues journées de canicule avec des pointes à 38° voire 40°. Heureusement les nuits plus fraîches ont permis de récupérer un peu.
La nouvelle vague de chaleur attendue la semaine prochaine sera vécue plus facilement sans le jeûne.

Les années les plus dures sont maintenant derrière nous puisque en 2017 le premier ramadan tombera dans la dernière semaine de mai.

jeudi 30 juin 2016

Maroc: Brexit, quel impact sur le tourisme ?


Résultat de recherche d'images pour "brexit"
upr.fr
Voilà c'est fait, "les Anglais ont tiré les premiers", le résultat du référendum sur la sortie du Royaume Uni de l'Europe est sans appel. Dès le lendemain, les bourses mondiales accusent une baisse généralisée, le cours de la livre sterling s'est effondré, l'Ecosse, l'Irlande du Nord, le Pays de Galles et même Gibraltar envisagent de faire sécession pour se maintenir au sein de l'UE. Les anglais dont un parent même lointain était irlandais se ruent sur les consulats d'Irlande pour faire une demande de passeport..... sans parler des sociétés internationales et des banques qui songent à transférer leur siège social dans la "belle" Europe !

Les dégâts collatéraux que ce divorce sans appel (?) va engendrer impacteront directement le secteur du tourisme marocain.

La dépréciation de la livre sterling se fait déjà ressentir car il renchérit sérieusement le coût des voyages de nos amis anglais.
Les compagnies aériennes anglaises ne pourront plus à terme bénéficier des régimes spéciaux accordés aux compagnies européennes, la baisse de la monnaie majore d'ores et déjà les coûts de fonctionnement et va très rapidement se répercuter sur les prix des billets.
La compagnie low cost Easy Jet accuse déjà une baisse de sa valorisation boursière et l'on peut être pessimiste sur son avenir à terme mais déjà la compagnie envisage de se délocaliser en partie.
Les anglais  retraités vivant au Maroc constatent immédiatement une baisse de leur niveau de vie.

Les touristes anglais faisaient parti du peloton de tête des visiteurs étrangers au Maroc .... il est à craindre que leur nombre diminue fortement.

Seule la compagnie Ryanair, Irlandaise, devrait pouvoir profiter de cette situation. Certains imaginent déjà qu'elle reprenne les lignes que Easy Jet abandonnerait. A suivre....

Cette nouvelle crise qui s'ajoute aux précédentes ne fera qu'aggraver la situation du tourisme marocain.

Comment les professionnels du tourisme peuvent-ils réagir ?
La baisse des prix qui est déjà bien amorcée depuis cinq ans a ses limites car comment maintenir la qualité des prestations des hébergements telle que l'impose le Ministère du Tourisme et des marges négatives. Cela ne dure qu'un temps !
Ce qui se dessine c'est bien un tourisme à deux vitesse avec d'un côté la prolifération d'établissements à prix cassés, mal entretenus, aux prestations plus que minimales et fonctionnant en dehors de toutes contraintes sociales et de l'autre côté des établissements de haut niveau pour une clientèle au pouvoir d'achat conséquent. Entre les deux ? Le désert car contrairement à une idée reçue le Maroc est un pays "coûteux" pour les entreprises qui souhaitent en respecter les règles sociales.

Ce post est une réaction à chaud face à un bouleversement géopolitique dont on ne peut évaluer tout de suite la portée réelle. 

mardi 28 juin 2016

Gourmet Lodging le site pour le voyageur gourmet

Fès vue du Riad Souafine 2016
Riad Souafine fait partie des tous premiers établissements sélectionnés au Maroc par le nouveau site Gourmet Lodging qui est dédié au voyageur gourmet et qui présente des établissements ainsi que des recettes gastronomiques réalisées "maison" avec des produits frais et du terroir.

Le site mis en ligne très récemment offre encore peu d'adresses car les critères de sélection des établissements sont particulièrement rigoureux.

Les créateurs de Gourmet Lodging ont choisi la ville de Fès pour première destination "Gourmet" avec quelques Riads réputés pour la qualité de leur table. La sélection devrait être progressive et volontairement limitée en nombre d'établissement par pays, ville ou région.
De plus contrairement aux géants de la réservation hôtelière qui font tout pour bloquer les liens directs avec nos clients ce site privilégie la relation directe essentielle à nos yeux.

C'est donc un honneur pour Souafine que d'avoir franchi les étapes de la sélection dont celle de la mise en ligne d'une recette culinaire de notre chef Hassan: le Couscous Medfoun !

A l'heure où le Maroc est boudé par les touristes européens, nous constatons que ceux qui viennent encore nous rendre visite le font entre autre pour découvrir la gastronomie authentique du pays.

Avis aux voyageurs gourmets si vous avez de bonnes adresses de petits hôtels ou de maisons d'hôtes en France ou ailleurs dont la table est une valeur sûre partagez-les sur ce site afin qu'elles rejoignent la sélection de Gourmet Lodging!

Sélection Bourgogne Gourmet Lodging

mercredi 8 juin 2016

Fès: Mohamed VI inaugure


Medina de Fès / M. Germen / Riad Souafine
C'est aujourd'hui en principe que le Roi Mohamed VI inaugurera à Fès l'ensemble des monuments historiques de la Médina enfin restaurés.
Cet énorme chantier aura malgré quelques retards au démarrage transfiguré la cité médiévale de Fès.
Réaménagement des berges de l'oued, des médersas et fondouks tous réhabilités dans le respect des anciennes techniques artisanales. Les célèbres tanneries entièrement reconstruites, la bibliothèque de la Quaraouiyine enfin ré ouverte.

Radio Médina parle même de l'inauguration du nouvel aéroport de Fès Saiss dont l'annonce de l'ouverture prochaine devient un peu l'arlésienne de la ville !

Ce qui est certain c'est que quiconque a visité Fès il y a quelques années devrait revenir pour constater l'étendue des améliorations. Jusqu'à présent la Médina offrait peu de monuments à visiter tant la majorité d'entre eux étaient à l'abandon, désormais il faut au moins deux jours de visites pour les découvrir tous.

Comme toute visite royale celle-ci permet à la ville, nouvelle ou Médina, de s'embellir. Depuis quelques jours et nuits, les employés municipaux nettoient, lustrent et font briller nos artères. Les fleurs parent les allées des boulevards, les chaussées sont asphaltées de frais et les décorations lumineuses apportent leur touche festive aux nuits des fassis.

En ce mois de Ramadan qui vient tout juste de commencer voilà donc une animation bien appréciée de la population qui est sensible à l'attachement marqué de Sa Majesté pour la cité millénaire de Fès.

samedi 4 juin 2016

Bientôt Ramadan




Résultat de recherche d'images pour "horloge ancienne"
123.fr


 Depuis plusieurs années, le Maroc change d'heure pour le mois de Ramadan.
Le but est de rendre moins pénible le jeûne en été. C'est donc cette nuit qu'il nous faudra reculer d'une heure nos montres.
Pour les smartphone et ceux qui ont programmés l'heure "opérateur" le changement est intervenu cette nuit avec 24h d'avance.
C'est aussi cela le Maroc..... la maîtrise des techniques du 21ème siècle n'est pas totalement acquise.

Quant à la date du premier jour de Ramadan, les rumeurs s'affolent: "ce sera lundi" disent certains tandis que d'autres affirment : "ce sera mardi". Faire confiance à l'astronomie qui depuis des siècles a fait ses preuves ne suffit pas ! Il faut absolument que l'on voit apparaître dans le ciel le premier croissant de lune.
C'est ainsi que le Maroc est généralement le dernier pays du Maghreb a débuter le mois sacré, un jour après la France ou l'Algérie pourtant mitoyenne avec le Maroc.

Pour un touriste, non musulman, visiter le Maroc en été et pendant Ramadan n'est pas forcément très judicieux. L'activité du pays se réduit au strict minimum, la chaleur en journée et les longues veillées nocturne entraînent une apathie contagieuse.
Il faut savoir que même dans les grandes villes tous les cafés et restaurants sont fermés le jour.
La vente d'alcool est strictement interdite pour tous y compris aux étrangers non musulmans.

Le seul aspect "touristique" est le moment du ftour, rupture du jeûne, où si l'on a la chance de le partager dans une famille marocaine l'on découvre toutes les spécialités de Ramadan.

Résultat de recherche d'images pour "bon mois de ramadan"
atlanticapark.com




mardi 24 mai 2016

Rabat: Création de la FNRMH


FNRMH / SOUAFINE 2016

Ce 24 mai 2016 s'est constituée à Rabat la Fédération Nationale des Riads et Maisons d'Hôtes du Maroc.
Le projet de cette création remonte à quelques années déjà et son aboutissement aujourd'hui est le fruit de nombreuses réflexions menées par les différentes associations régionales de Maisons d'Hôtes.

Le Maroc est le pays qui à ce jour a su réellement développer cette forme particulière d'hébergement touristique et la professionnaliser sans qu'elle soit pour autant totalement reconnue et acceptée comme telle.
Le Maroc recense actuellement plus de 2500 Maisons d'Hôtes dont les plus fortes concentrations sont sur Marrakech et Fès.

La récente loi Tourisme n'a malheureusement pas pris toute la dimension spécifique de l'accueil en Maisons d'Hôtes et a créé un amalgame avec les hôtels.
Devant cette situation, les associations de Marrakech, Fès, Ouarzazate et Rabat ont souhaitées se regrouper en Fédération afin d'apporter sa contribution au développement touristique du Maroc, bientôt rejointe par l'association du Nord, Tanger, en constitution.

Les défis qui attendent la FNRMH sont nombreux, le premier d'entre eux est la lutte contre l'activité informelle et illégale qui aggrave les effets de la crise du secteur et qui donne une mauvaise image du Maroc par la piètre qualité des prestations qui sont fournies dans ces établissements illégaux.

vendredi 20 mai 2016

SEFROU: Fêtes des Cerises 2016

Riad Souafine 2016
Fidèle à la tradition la ville de Sefrou célèbrera le Festival des Cerises du 26 au 29 mai 2016.
Défilé de chars fleuris et élection de Miss Cerisette sont bien entendu au programme.
Visiteurs de passage à Fès, surtout n'hésitez pas à faire une escapade dans cette petite bourgade au charme d'antan située à quelques kilomètres seulement.
Loin des paillettes du Festival des musiques sacrées de Fès celui de Sefrou nous plonge dans la bonhomie et la joie de vivre ... tout simplement.

lundi 9 mai 2016

Festival de Fès: annulations en séries

Résultat de recherche d'images pour "pluie maroc"
yabiladi.com

La pluie et le froid auront eu raison des concerts de ce dimanche, qu'ils soient gratuit comme celui de Boujloud ou payants comme à Jnan Sbil et Bab Makina, le mauvais temps aura plus que perturbé les artistes et les spectateurs. Festivaliers déçus et douchés ont déserté les lieux scandalisés par le peu de cas que les organisateurs ont tenus quant aux artistes et au public. Aucun plan B de prévu, places non remboursées et aucune information sur une éventuelle ré-programmation. L'après midi à Jnan Sbil, micros en pannes, un parasol de café monté tardivement pour vaguement protéger la chanteuse.
Le soir à Bab Makina le concert de Hindi Zahra et Soungare est annulé tout simplement et tant pis pour ceux qui ont payé 50€ ou 60€ la place!
Ce n'est pas digne d'une 22ème édition d'un festival de renommée internationale.
Incompréhensible car les prévisions météo étaient pourtant connues au moins quinze jours avant le début du festival et aucun des organisateurs n'a envisagé ne serait-ce que la location de chapiteaux pour Jnane Sbil par exemple.
Personne ne peut prétendre commander le temps mais rester sans rien faire ne relève pas de la fatalité c'est de l'incompétence au mieux ou de l'insouciance au pire.
Ce soir et jusqu'à mercredi, les concerts auront lieu dans des sites couverts.

Jeudi et vendredi la pluie sera toujours d'actualité que va-t-il se passer ?

Depuis des années dans ce blog nous essayons de rendre compte fidèlement et en toute indépendance des manifestations du Festival de Fès. La déception de ce mois de mai 2016 n'en est que plus amère encore.
Heureusement que nous conseillons toujours à nos clients venus de l'étranger pour le festival de ne surtout pas acheter le pass (plus de 300€) et de ne prendre leur billet qu'au dernier moment au moins les risques sont minimisés.

dimanche 8 mai 2016

Festival Musiques Sacrées 2016

event_picture_06
fesfestival.com

Cette 22ème édition du Festival des Musiques Sacrées de Fès a débuté sous un climat automnale, pluies et froid sont malheureusement de la partie et devraient persister jusqu'en fin de semaine prochaine. Le choix du Jardin Jnan Sbil comme lieu des concerts de l'après-midi ne s'avère pas judicieux car il ne permet pas d'alternative quand les averses arrivent. Bon nombres de fidèles du festival regrettent le magnifique espace qu'offrait le Musée Batha et son chêne séculaire.

Cette saison l'Inde est à l'honneur (voir programme) mais c'est surtout la technique qui fait un saut qualitatif avec des projections visuelles de toute beauté.

La fréquentation semble résister mais l'on constate une forte baisse des festivaliers étrangers confirmée par la baisse du taux d'occupation dans les établissements classés de la médina. Depuis 10 ans c'est en effet la première année où tous les Riads officiels ont encore des disponibilités cette semaine.