RIAD SOUAFINE

RIAD SOUAFINE
Terrasse

Souafine patio

Souafine patio
Fontaine

mercredi 23 décembre 2020

Maroc: Covid mesures "coup de massue"

 

Riad Souafine 2020

 

A compter de ce mercredi soir le couvre-feu est instauré dans tout le royaume de 21h à 6h du matin.

Les commerces, les cafés et restaurants devront fermer à 20h.

Mesures renforcées dans quatre villes du Maroc: Marrakech, Agadir, Tanger et Casablanca où les cafés et restaurants seront fermés dès ce soir 20h pendant trois semaines.

Les restaurants des hôtels ne pourront servir que les clients séjournant dans l'établissement et le service devra s'arrêter à 20h avec possibilité d'un room service au delà.

Les "snack" ne sont pas concernés par cette mesure, on pourra donc continuer à s'acheter un sandwich ou un "makouda" et manger dans la rue.

 Durant le couvre-feu il n'y aura quasiment pas de dérogation en dehors des urgences médicales. Les employés qui ne pourront pas être rentrés chez eux avant 21h devront dormir sur leur lieu de travail.

En cette période de fin d'année aucune festivité ne sera autorisée pas même chez soi.

Ces dernières mesures prises au débotté sont censées venir renforcer l'état d'urgence sanitaire en vigueur jusqu'au 10 janvier 2021.

Le secteur de la restauration et de l'hôtellerie qui notamment à Marrakech espérait renouer avec un peu d'activité et avait engagé des dépenses importantes pour s'y préparer que ce soit au niveau des équipements sanitaires ou des stocks de produits alimentaires (saumon, foie gras, huîtres commandées etc...) et qui avait réembauché du personnel se retrouve mis devant le fait accompli. De nombreux acteurs ne s'en relèveront pas.

Riad Souafine 2020

 La colère des professionnels de la restauration enfle car ils n'ont pas été concertés avant la prise de décision. 

Les conséquences de cette mesure qui est pour beaucoup incompréhensible seront terribles, elles se traduiront par des licenciements massifs et des faillites en cascade.

Depuis le début de cette pandémie le secteur du tourisme en est la principale victime, la quasi totalité des hôtels et maisons d'hôtes sont à l'arrêt depuis le 13 mars. L'espoir d'une reprise d'activité avant l'automne 2021 s'amenuise. 

Qui veut tuer le tourisme au Maroc ? C'est la question que tout le monde se pose aujourd'hui. 

D'autant plus qu'au niveau épidémique les chiffres officiels montrent depuis 15 jours que la courbe des nouvelles contaminations est à la baisse, que le nombre de décès quotidien suit cette même désescalade.

Riad Souafine 2020
 

C'est le flou total. Soit les chiffres officiels ne sont pas le reflet de la réalité soit c'est une peur panique qui s'est emparée des décideurs.

Les chiffres en tous cas rassurent la population puisqu'elle ne respecte plus aucun geste barrière ! En dehors des commerces qui obligent le port du masque, celui-ci a disparu dans la majorité des lieux publics. Les souks ? Pas de masque. En médina ? Pas de masque. Dans les bus et les taxis ? Pas de masque.

Pour le peuple le Corona c'est chez les autres.

Côté restauration et hôtellerie massacrées par les mesures prises par l’État la seule aide obtenue (financée par un fonds de solidarité) est une indemnité de 2000dhs mensuels versée aux employés et des prêts bancaires qui ne feront qu'étrangler ceux qui les contractent lorsqu'il faudra les rembourser.

Contrairement à la France dont le Maroc s'inspire sans cesse aucune aide, aucune subvention, aucune mesure fiscale sérieuse ne sont prises pour soulager le secteur dont la mort est programmée.

RiadSouafine 2020

   

Aucun commentaire:

Publier un commentaire