RIAD SOUAFINE

RIAD SOUAFINE
Terrasse

Souafine patio

Souafine patio
Fontaine

jeudi 2 avril 2020

Maroc: Covid-19 bilan au 1er avril


Riad Souafine 2020
Au 1er avril à 21 heures le bilan Covid-19 au Maroc est de 654 cas confirmés et de 39 décès.

Un mois après le premier cas importé au Maroc le 2 mars (un marocain revenant d'Italie) ces chiffres sont plutôt rassurants alors qu'on aurait pu craindre le pire en terme de propagation de l'épidémie compte tenu des moyens sanitaires limités et du mode de vie de la population.

Les mesures de prévention sont prises très tôt par l'Etat qui au vu de ce qu'il se passait en Europe a su anticiper la crise sur son sol.
Dès le 13 mars le Maroc ferme toutes ses frontières et interdit toute entrée sur son territoire, le 20 mars l'état d'urgence sanitaire (fermeture des mosquées, des lieux publics et des écoles)  est instauré suivi de près par un couvre-feu.

Malgré ces mesures le virus a réussi à se répandre touchant tout le pays à l'exception des régions du Sud, de Dakhla et de Guelmim qui n'ont à ce jour aucun cas confirmé.

Aux premiers jours de l'arrivée du virus au Maroc tous les cas étaient importés, ce n'est que le 14 mars qu'un premier cas de contamination locale a été confirmé il était le neuvième malade.

A ce stade le virus s'est diffusé rapidement parmi la population et le 24 mars on dénombrait 174 cas et 5 décès avec un doublement des cas tous les trois jours.

La courbe de l'évolution des nouveaux cas en pourcentage présente un fléchissement certain depuis le 25 mars où l'on notait une progression de 32,5% de nouveaux cas qui diminue ensuite par paliers pour  représenter au 1er avril seulement 6% de nouveaux cas.

Le pourcentage élevé de décès par rapport au nombre de cas déclarés au Maroc qui est de 5,9% n'est que le reflet du petit nombre de tests réalisés car si l'on regarde les chiffres fournis par les pays testant massivement sa population (Corée du Sud, Singapour, Taïwan ou Allemagne) la mortalité due au Covid-19 est inférieure à 1%.

Restons prudents car les données peuvent subitement varier et repartir à la hausse mais on peut d'ores et déjà constater que le Maroc ne s'est pas laissé submergé pour l'instant par le corona virus ce qui a permis au système sanitaire de faire face sans se faire déborder par l'arrivée massive de patients en réanimation comme on l'a constaté dans de nombreux pays.









Aucun commentaire:

Publier un commentaire