RIAD SOUAFINE

RIAD SOUAFINE
Terrasse

Souafine patio

Souafine patio
Fontaine

samedi 2 avril 2016

Maroc: un peu d'Ethique chez Booking ?

Résultat de recherche d'images pour "booking logo"
La mobilisation de l'ensemble des Associations du Maroc porte ses fruits !

Sous la pression du Ministère du Tourisme Marocain et des professionnels, Booking.com accepte enfin de faire le ménage dans les établissements référencés sur son site web.

Aujourd'hui plus des 2/3 des établissements en promotion sur Booking.com pour la Médina de Fès par exemple ne sont pas officiels, ils sont soit non classés soit totalement clandestins.
Pour les professionnels cette situation ne pouvait plus durer car elle donne une très mauvaise image de l'hébergement dans nos villes touristiques et cela constituait une véritable tromperie au niveau des clients.

La loi Marocaine venant d'être modifiée et pénalisant tous les sites web ou guides touristiques sur papier qui feraient la promotion d'établissements non classés, le premier de ces sites, Booking.com, a décidé de prendre la tête du mouvement vertueux et son représentant au Maroc a annoncé le 31 mars aux  Associations de Maisons d'Hôtes qu'il éliminerait de son portail tous les hébergements non conformes d'ici au 31 juillet 2016.

Ceci répond donc aux attentes des professionnels même si le délai pour la mise en oeuvre de cette épuration de fichier leur semble un peu longue.

En effet, combien de clients faisant  confiance aujourd'hui à Booking.com pour réserver vont encore séjourner dans des lieux illégaux et non conformes aux exigences de sécurité et de qualité ?

D'après les professionnels, l'autre concurrent de Booking.com, Expedia.com semble pour l'instant réfractaire à toute mise à niveau de son offre d'hébergement ou en tous cas ne pas réagir aux pressions légitimes des professionnels.

Résultat de recherche d'images pour "expedia logo"
wikipedia.org


Cela ne saurait durer car expedia.com est une société américaine et donc le risque juridique encouru par expedia actuellement devrait les faire réagir rapidement.

Le but des professionnels dans cette lutte contre l'hébergement non officiel n'est pas d'éliminer la concurrence mais bien de pousser les gens à se mettre en conformité et à obtenir un classement,
pour le bien des touristes qui seront mieux accueillis bien sûr mais aussi pour le personnel de ces établissements qui sera enfin déclaré, qui bénéficiera d'une couverture sociale et de droits à la retraite, tout ce dont ils sont privés en travaillant dans ces établissements non classés !

Résultat de recherche d'images pour "ministere du tourisme maroc"
aujourd'hui.ma
D'après nos sources le Ministre du Tourisme Marocain va prendre au sérieux l'autre acteur franc-tireur dans ce domaine, Air Bnb, qui fait lui aussi la promotion sur le web d'hébergements totalement illégaux au Maroc.

Dans la foulée devrait se poser aussi le problème du plus gros site d'avis de voyageur, Trip Advisor, qui directement ou indirectement fait la promotion de ces établissements illégaux!


Aucun commentaire:

Publier un commentaire