RIAD SOUAFINE

RIAD SOUAFINE
Terrasse

Souafine patio

Souafine patio
Fontaine

dimanche 24 novembre 2013

Fès: Architecture du Protectorat


Pendant les années du Protectorat, les français ont apporté au Maroc, une nouvelle architecture, de nouvelles techniques de construction.

Casablanca


Casablanca cathédrale

Casablanca, la capitale économique du pays en garde quelques traces d'une rare beauté. Ce patrimoine architectural qui d'ailleurs dépasse même les années du protectorat, justifierait à lui seul un séjour touristique et culturel. Des associations de sauvegarde de ce patrimoine exceptionnel luttent non sans difficulté pour tenter de préserver des bétonneuses ces traces de mémoire collective.

Fès, bien que plus modeste, constituait un remarquable exemple d'architecture néo-coloniale, bâtiments administratifs de style mauresque, villas art-déco....., la ville nouvelle définie par Liautey à quelques encablures de la ville arabe pour regrouper les français, s'est développée pendant jusqu'à l'indépendance.

Fès: place du marché central

Qu'en reste-t-il aujourd'hui ? Quasiment rien! Une villa deci-delà, encadrée d'immeubles modernes des années 80 à nos jours; quelques belles bâtisses toutes situées dans le périmètre de l'avenue Hassan II.

Il restait encore la place derrière le marché central qui n'avait pas été trop défigurée ..... Souvenir!

A Fès ..... aucune association de sauvegarde de ce patrimoine ne s'est constituée, les citoyens, indifférents, ont visiblement d'autres priorités.
Certes la ville nouvelle en 10 ans s'est métamorphosée, la voirie à pris un coup de jeune, des places aux fontaines toutes plus gazouillantes les unes que les autres ont donné à l'espace urbain une nouvelle poésie, mais cet effort de mémoire que les futures générations nous reprocherons peut-être un jour de n'avoir pas su l'entretenir, n'a mobilisé aucune énergie.

Pour preuve de cette indifférence générale ... aucune émotion ou réaction devant le massacre de la place du marché central.


Fès place du marché central

Alors que les professionnels du tourisme de Fès n'ont de cesse de réfléchir aux possibilités qu'offriraient la ville pour attirer un peu plus de touristes, leur vision se concentre sur la vieille ville, la Médina en occultant le potentiel de la ville nouvelle.
Quel guide officiel aurait l'idée de proposer une visite de la ville contemporaine et de ses derniers trésors architecturaux ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire