RIAD SOUAFINE

RIAD SOUAFINE

mercredi 18 janvier 2017

Fès: Festival Musiques Sacrées: programme 2017


Riad Souafine / 2017

Amateurs de musiques sacrées et fidèles du Festival de Fès, voici que le programme (provisoire) de la 23ème édition qui se déroulera du 12 au 20 mai 2017 vient d'être communiqué.

Le thème conducteur pour cette édition est "L'eau est le miroir de notre avenir" (Gaston Bachelard).

Contrairement à l'édition de 2016 dont le programme n'avait guère enthousiasmé le public celui de cette année semble plus prometteur  notamment dans la variété des modes d'expressions artistiques.
Il y aura des concerts, quelques grands noms de la musique orientale comme Majida El Roumi mais aussi du théâtre et du cinéma.

L'ouverture du festival le vendredi 12 mai sera une création spéciale comme cela est devenu habituel.
Avec un spectacle intitulé "Fables d'eau" ce sera l'occasion de rappeler combien la vie de la médina de Fès fut pendant des siècles intimement liée au bruissement de l'eau dans les rues ou dans les maisons du temps où sources, rivières et fontaines coulaient en abondances.

Le samedi 14 mai, évènement exceptionnel, pour la première fois l'Opéra de Pékin se produira sur la scène de Bab Makina. Tandis que le dimanche 14 sur la même scène seront réunis Songhai et Toumani Diabaté.

Le vendredi 19 Bab Makina accueillera "la nuit gospel" et enfin le samedi 20 Fès recevra après quelques années d'absence  la grande dame du chant, la soprano libanaise Majida El Roumi.

En 2016 les concerts de l'après-midi se tenaient dans le jardin Jnan Sbile dont on espérait que ce ne soit que transitoire et qu'ils retrouveraient en 2017 l'écrin magnifique  du musée du palais Batha. Malheureusement pour cette nouvelle édition c'est donc une fois encore le jardin Jnan Sbile qui a été retenu. Il n'y a plus qu'à croiser les doigts pour que le temps ne vienne pas gâcher la fête comme l'an dernier !

Les nuits de la médina, du 15 au 17 mai, permettront de découvrir des univers plus confidentiels.

Voir le détails de la programmation provisoire sur: Fès Festival

Conseils aux futurs festivaliers:

Les dates du 12 au 20 mai 2017 coïncident avec la période de haute saison touristique à Fès aussi il est préférable de réserver dès maintenant son hébergement

Le mois de mai est habituellement agréable et ensoleillé mais les soirées restent fraîches aussi penser à prendre un vêtement chaud et au cas où un vêtement de pluie

Enfin, nul besoin de réserver ou d'acheter les billets à l'avance de même que le "pass" proposé à 305€ qui ne concerne vraiment que les  festivaliers acharnés

mardi 10 janvier 2017

Burqas: le Maroc interdit la vente de la burqa

Comme une trainée de poudre la presse marocaine titre sur la nouvelle interdiction par les autorités de la vente de burqas.

Résultat de recherche d'images pour "burka"

Des agents de l'autorité ont dès hier fait le tour des magasins et ateliers de Casablanca qui fabriquaient ou distribuaient  ce vêtement "islamique" qui dissimule intégralement la femme qui le porte.
Le motif officiel de cette interdiction est sécuritaire, en effet aux aéroports des femmes ont été interceptées car elles dissimulaient sous cette tenue de la drogue.

Au Maroc, de tradition malékite, la burqa n'a jamais constituée une tradition religieuse. Dans quelques régions du sud, les femmes peuvent porter des drapés les couvrant de la tête aux pieds mais c'est plus pour se protéger du soleil ou du sable que par conviction religieuse.

FIGUIG / RIAD SOUAFINE 2017
 Cette interdiction de vente de burqas n'interdit pas à priori le port de ce vêtement qui en quelques années est devenu de plus en plus visible dans les rues des grandes villes, surtout dans les quartiers populaires. A ce jour il n'y a eu aucun débat à ce sujet dans la société marocaine contrairement à certains pays européens. Le Maroc étant l'un des pays arabe le plus tolérant en matière du vivre ensemble des différentes religions n'avait jusqu'à maintenant jamais pris de mesures coercitives sur la burqa.
Cette interdiction est-elle une simple mesure prise dans un contexte sécuritaire tendu ou un début de "recadrage" avant que ce phénomène ne prenne de l'ampleur ?
En tous cas le Maroc prouve une fois encore qu'il prend au sérieux la sécurité de ses citoyens. C'est ce que l'on a pu constater lors de la période des fêtes de fin d'année où la présence policière n'avait jamais été aussi importante, déployée dans toutes les principales villes du royaume. Visible et efficace puisque aucun incident ne s'est produit.


dimanche 1 janvier 2017

Riad Souafine fête le passage à 2017


Table du réveillon / Riad Souafine 2016
Riad Souafine à fêté la dernière soirée de 2016 avec tous ses invités. Cette année ambiance italo-franco-marocaine. Comme d'habitude pas de cotillons ni de musique survoltée mais chaleureuse animation des convives heureux de partager ce moment particulier de l'année.

Au menu:
Huîtres de Oualidia
Saumon gravlax maison
Pastilla aux légumes et épices d'orient
Pigeonneaux sur mousseline de butternut, jus de datte et sésame grillé
Poire confite nappée de chocolat avec sa glace à la vanille de Madagascar
Bulles Roederer pour les douze coups de minuit

Réveillon 2016 / Riad Souafine
C'est avec le premier rayon de soleil de 2017 que toute l'équipe de Souafine vous souhaite une excellente nouvelle année.
Nous espérons que le monde retrouvera enfin le chemin de la sagesse pour que le plaisir de voyager reste toujours une aventure remplie de rencontres et d'échanges harmonieux.

Bonne année 2017 à tous.

Au matin du 1er janvier 2017 / Riad Souafine 2017