RIAD SOUAFINE

RIAD SOUAFINE

mardi 10 janvier 2017

Burqas: le Maroc interdit la vente de la burqa

Comme une trainée de poudre la presse marocaine titre sur la nouvelle interdiction par les autorités de la vente de burqas.

Résultat de recherche d'images pour "burka"

Des agents de l'autorité ont dès hier fait le tour des magasins et ateliers de Casablanca qui fabriquaient ou distribuaient  ce vêtement "islamique" qui dissimule intégralement la femme qui le porte.
Le motif officiel de cette interdiction est sécuritaire, en effet aux aéroports des femmes ont été interceptées car elles dissimulaient sous cette tenue de la drogue.

Au Maroc, de tradition malékite, la burqa n'a jamais constituée une tradition religieuse. Dans quelques régions du sud, les femmes peuvent porter des drapés les couvrant de la tête aux pieds mais c'est plus pour se protéger du soleil ou du sable que par conviction religieuse.

FIGUIG / RIAD SOUAFINE 2017
 Cette interdiction de vente de burqas n'interdit pas à priori le port de ce vêtement qui en quelques années est devenu de plus en plus visible dans les rues des grandes villes, surtout dans les quartiers populaires. A ce jour il n'y a eu aucun débat à ce sujet dans la société marocaine contrairement à certains pays européens. Le Maroc étant l'un des pays arabe le plus tolérant en matière du vivre ensemble des différentes religions n'avait jusqu'à maintenant jamais pris de mesures coercitives sur la burqa.
Cette interdiction est-elle une simple mesure prise dans un contexte sécuritaire tendu ou un début de "recadrage" avant que ce phénomène ne prenne de l'ampleur ?
En tous cas le Maroc prouve une fois encore qu'il prend au sérieux la sécurité de ses citoyens. C'est ce que l'on a pu constater lors de la période des fêtes de fin d'année où la présence policière n'avait jamais été aussi importante, déployée dans toutes les principales villes du royaume. Visible et efficace puisque aucun incident ne s'est produit.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire