RIAD SOUAFINE

RIAD SOUAFINE

jeudi 17 novembre 2016

Fès: la vague chinoise est passée

Touristes chinois / Riad Souafine 2016

Le Maroc ayant supprimé l'obligation d'obtention du visa d'entrée pour les ressortissants chinois, la médina de Fès a dû faire face à un véritable tsunami de touristes chinois essentiellement en octobre lors des congés annuels chinois la première semaine d'octobre.
Ce qui a le plus surpris les opérateurs du tourisme c'est que contrairement à ce qu'ils imaginaient ces touristes voyageaient surtout en petits groupes voire en individuels. Essentiellement des jeunes au pouvoir d'achat limité ces nouveaux touristes ont surtout séjourné dans les hébergements à bas prix choisis sur Booking.com et AirBnb qui sont les premiers sites continuant à commercialiser les établissements non classés et illégaux au Maroc.

Seule une frange limitée de visiteurs chinois a séjourné dans les hôtels et Riads classés, ceux-ci plus âgés disposaient de revenus nettement supérieurs, se déplaçant en berline avec chauffeur, n'ont guère apprécié le côté "authentique" de la vie moyenâgeuse de la médina.
Le restaurant thaïlandais de la médina, Moi Anan, a été l'adresse la plus partagée par ces nouveaux touristes qui n'apprécient pas forcement notre cuisine marocaine !

Moi Anan Restaurant Thaï / Riad Souafine 2016

La désaffection des touristes chinois pour Paris (France) à la suite des attentats que la France a connus et des agressions fréquentes envers les chinois, a certainement contribué à leur présence soudaine au Maroc.

La question que l'on se pose maintenant est celle de savoir si ces touristes seront de futurs ambassadeurs de la destination Fès et s'ils reviendront plus nombreux encore ?
Octobre est passé, les chinois sont partis.

Fès, place Najjarine / Riad Souafine 2016



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire