RIAD SOUAFINE

RIAD SOUAFINE
Terrasse

Souafine patio

Souafine patio
Fontaine

mercredi 9 avril 2014

FES: PALAIS SAHRAI



Le très attendu hôtel Palais Sahrai vient d'ouvrir ses portes à Fès.
Situé en ville nouvelle, sur la colline qui surplombe le centre commercial Borj Fez et faisant face au Mellah (quartier juif) de Fès Jdid, cet établissement de grand luxe a nécessité un investissement de près de 10 millions d'euros pour 50 chambres. La famille Sefrioui à l'origine de ce projet mené par le fils Anis, possède déjà dans la capitale spirituelle le restaurant Maison Blanche, la Mezzanine et le Riad Fès (Relais et Châteaux).


Le Palais Sahrai vient donc couronner un parcours jusque là sans faute.

Le Palais Sahrai a été construit sur l'ancien emplacement de la résidence d'été de Liautey. Bien que malheureusement rien des splendides vestiges de cet ancien bâtiment n'ait pu être sauvegardé, l'esprit  du lieu demeure présent, certes revisité dans un style contemporain mais dont quelques touches judicieuses et architecturalement très réussies font références à l'art de vivre marocain.

L'eau est omniprésente dans ce lieu que ce soit en extérieure avec cette immense piscine à débordement ou en intérieur par de nombreux bassins très épurés, certains situés en plein milieu de couloir nécessitent d'avoir en permanence l’œil bien ouvert, déconseillé aux rêveurs du matin!


Les chambres résolument modernes sont baignées de lumière le jour car toutes ont un mur entièrement vitré.
Le parti prix de plus en plus répandu d'installer la salle de bain au cœur de la chambre et aux parois de verre sont du plus bel effet même si pour certains le manque d'intimité lors de la toilette pourra être un frein. L'éclairage tamisé de la chambre s'il est romantique ne se prête pas à la lecture au fond du lit...

Le Palais Sahrai côté restauration offre plusieurs lieux de grande classe.
Le bar en terrasse très design permet de siroter une coupe de champagne tout en contemplant la vue dégagée sur Fès. Le soir l'éclairage plus qu'intime ne permet pas de lire la carte des cocktails sans lampe de poche et la musique de fond un peu trop forte rend difficile les conversations. Petits défauts récurrents au Maroc!









Au rez de chaussée se trouvent deux salles de restaurant, le premier de cuisine marocaine aux murs en stucs pour la tradition et le second que nous avons testé, le "Relais de Paris" qui sert une cuisine occidentale classique pour ce genre de lieu comme le carpaccio de bœuf ou la salade gourmande en entrées, l'entrecôte frite, les linguini aux fruits de mer, les raviolis maison ou un risotto aux champignons en plat et en dessert les profiteroles  ou le fondant au chocolat. Un absent de marque dans cette carte .... le tartare de bœuf pourtant présent dans les autres Relais de Paris. La carte des vins offre un choix limité mais judicieux de vins marocains ou français.


Le service s'il est toujours aimable a besoin de se roder un peu pour être au niveau de l'établissement.
Les tarifs hors boissons sont très corrects pour cette carte d'ouverture mais il faut compter au minimum pour un repas complet avec boissons (eau+vin+café) environ 45€ par personne.

A ce jour la ville de Fès ne peut que se féliciter de ce nouvel arrivant car le lieu, le cadre et les prestations du Palais Sahrai en font une référence qui sera pour  longtemps difficile à égaler.
Si loger dans cet hôtel n'est pas à la portée de toutes les bourses, s'y rendre pour un déjeuner ou une soirée avec l'assurance d'y vivre un moment d'exception est par contre tout à fait accessible. A noter que l'ensemble du personnel, du jeune Directeur Guillaume Binder (Ecole Hôtelière de Lausanne) qui nous a fait découvrir les différents espaces de l'hôtel, aux agents d'accueils ou aux serveurs, vous reçoit avec gentillesse et respect. Une leçon de savoir être que bon nombre de palaces devraient  ré-apprendre!




Aucun commentaire:

Publier un commentaire