RIAD SOUAFINE

RIAD SOUAFINE
Terrasse

Souafine patio

Souafine patio
Fontaine

lundi 31 mars 2014

RIAD SOUAFINE A QUITTE BOOKING.COM



Depuis quelques semaines il n'est plus possible de réserver au  Riad Souafine sur le site de booking.com.
En effet Riad Souafine a décidé de rompre son contrat et de cesser de paraître sur ce portail de réservation pour un certain nombre de raisons qu'il est bon de vous faire partager.

Qui est booking.com ? Une filiale américaine de Priceline, dont le siège Europe/Afrique est basé à Amsterdam (Pays-Bas).

Les hôtels qui le souhaitent signent un contrat de partenariat avec cet OTA (agence de voyage en ligne) ce qui leur permet d'être visible sur le net et réservable en ligne sur le site de l'OTA.

En contre partie de cette visibilité, booking.com impose des conditions draconiennes dont voici les principales:

1/commission minimale de 17/20% (pour le Maroc)
2/utilisation des noms des hôtels pour toutes leurs publicités en ligne
3/interdiction de pratiquer de meilleurs tarifs ou offres que celles de leur portail
4/ obligation de payer les commissions aux Pays-Bas
5/ possibilité d'être mieux classé sur leur portail en apparaissant comme "établissement préféré" et donc plus visible à condition d'accepter des commissions plus élevées (jusqu'à 30%)
6/ transmission  par booking.com des coordonnées bancaires des clients sur le fax de l'hôtel

Pour les hôtels ayant un grand nombre de chambres, utiliser les portails du type booking.com peut être utile pour placer les chambres les moins réservées ou faire des promotions pour remplir à tous prix. Mais aujourd'hui même les grandes chaînes hôtelières, comme le groupe Accor par exemple, cherchent à se désengager de ces portails.

Pour une maison d'hôtes n'offrant que quelques chambres l'impact négatif devient évident.
De plus ces portails ne font pas la distinction entre les types d'établissements:  hôtels, bed and breakfast ou maisons d'hôtes, le risque de confusion pour les clients est évident.

Contrairement aux agences de voyages qui apportent une réelle valeur ajoutée aux clients, qui connaissent les établissements qu'elles proposent, qui organisent clés en main le séjour  et qui s'assurent de la conformité des hébergements aux réglementations du pays d'accueil , les portails de réservation eux ne garantissent rien, n'ont jamais visité les établissements qu'ils mettent sur leur site et ne vérifient pas leur légalité.

C'est ainsi que pour le Maroc l'on peut trouver sur ces sites de nombreux établissements d'hébergement n'ayant aucune autorisation du ministère du tourisme et ne se conformant pas aux normes exigées.

Dans la mesure où sur ces portails les clients ne payent rien à la réservation, beaucoup pensent que le portail est une interface "bénévole" ou quasi gratuite.
En pratique le système des commissions payées par les établissements à booking, aux Pays-Bas lui permet ainsi  d'échapper à tout impôt local, ce qui pénalise le pays d'origine. Les clients partisans du développement durable et d'une économie solidaire participent ainsi, à leur insu, à la spoliation des pays en développement.

Le client qui dans sa recherche d'hébergement se fie à la liste des hôtels recommandés fortement par le portail doit savoir que le critère principal de cette mise en avant est  le taux de commission versé au portail et en aucun cas le niveau et la qualité des prestations fournies par l'hôtel.

Le client qui cherche sur internet un hôtel précis a toutes les chances de tomber sur la page booking de cet hôtel puisque ce portail pratique à outrance le parasitage commercial du nom des hôtel présents sur son site. Une fois sur cette page soit le client pense que c'est bien celle de l'hôtel qu'il cherche en direct et réserve soit il se laisse détourner vers les "hôtels préférés" du site dont on a compris l’intérêt commercial qu'ils représentent pour le portail.

Les clients sont souvent réticents à l'idée de transmettre leur coordonnées de carte de crédit sur internet. Peuvent-ils imaginer un instant que ces coordonnées sont transmises à l'hôtel par fax (système booking obligatoire). Ce fax est en général situé sur le comptoir de réservation de l'hôtel et donc accessible à toute personne passant à proximité. Booking conscient du risque se dédouane par contrat de toute responsabilité en cas d'utilisation frauduleuse des données bancaires des clients.

L'obligation faite aux établissements hôteliers d'appliquer pour tous les mêmes tarifs pénalise les clients qui pourraient bénéficier en réservant en direct de tarifs préférentiels comme par exemple une remise calculée en fonction de la durée du séjour dans l'hôtel.
Pourquoi réserver 3 ou 4 nuits au prix fort sur ces portails alors qu'en contactant directement l'établissement il est possible d'obtenir bien souvent 5, 10 ou 15% de remise ?

La possibilité d'annulation sans frais des réservations effectuées sur ces portails incitent les clients à effectuer de multiples réservations sur différents établissements puis à les annuler au dernier moment ce qui pénalise les établissements qui ont bloqué les chambres. La conséquence est que les hôteliers deviennent de plus en plus méfiants lors des réservations, certains n'hésitant pas à sur louer leurs chambres au cas où.


Depuis quelques mois une fronde des hôteliers anti booking s'est développée. En France le mouvement à démarré dans la région de Nantes où des hôtels ont résiliés leurs contrats avec booking et ont créés un site spécialisé, fairbooking, qui offre aux clients de nombreux avantages. Ce mouvement de mécontentement à fait tâche d'huile, il s'étend à toutes les régions de France, 1544 hôtels à ce jour, mais aussi en Europe et le mouvement gagne peu à peu le reste du monde.

De tous les portails référençant des établissements situés au Maroc, le seul à notre connaissance qui se démarque vraiment des autres est Hôtels &Riads . La sélection de Riads et Maisons d'Hôtes proposée  est visitée et contrôlée tous les ans par les animateurs du site. Tout établissement qui ne correspondrait plus aux critères de qualité est systématiquement supprimé du portail.C'est un réelle assurance pour les utilisateurs.
Les clients choisissant un établissement sur Riads.fr paient à la réservation une commission de 20% correspondant à la rémunération du portail. Cela a au moins le mérite de la transparence et limite les réservations fantaisistes.


Internet à "ouvert" le monde à tout un chacun et pour le tourisme c'est un outil bien utile.
Pour le voyageur d'affaire les OTA allient rapidité de réservation, uniformisation des procédures pour les entreprises et standardisation des prestations pour les clients mais pour le voyageur individuel qui souhaite préparer et personnaliser son voyage, la lecture des guides "papier" (Guide du Routard, Lonely Planet, Michelin......) reste  un support irremplaçable car outre les informations générales sur le pays ils sélectionnent des lieux d'hébergement ou de restauration qu'ils ont régulièrement visités. L'on trouve dans ces guides les adresses internet des établissements ce qui facilite la réservation en direct. Autre source d'information sur le net, les sites d'avis de voyageurs comme Trip Advisor même si la sincérité des avis donnés n'est pas toujours garantie ils constituent néanmoins une aide au choix.

Enfin lorsque vous optez pour séjourner dans une Maison d'Hôte il est toujours préférable d'avoir un contact direct avec le propriétaire qui par sa connaissance de sa ville et de sa région sera le mieux à même de personnaliser votre accueil comme de vous conseiller avant votre départ si vous le souhaitez, d'organiser votre transfert si vous arrivez en avion ou de préparer des repas en tenant compte de vos restrictions et préférences alimentaires et le cas échéant vous faire bénéficier d'offres spéciales.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire