RIAD SOUAFINE

RIAD SOUAFINE
Terrasse

Souafine patio

Souafine patio
Fontaine

mardi 30 mars 2021

Le Maroc se protège toujours plus

 

Aéroport Fès Saiss / Riad Souafine 2021

 A compter de ce mardi 23 h le Maroc interdit les vols de et vers la France et l'Espagne.

La RAM et Air Arabia ont prévu d'augmenter leurs fréquences de vol dans les deux sens pour ces destinations afin de permettre à un maximum de personnes de rentrer avant le blocage total.

Les tests PCR normalement obligatoires pour prendre l'avion ne seront pas exigés aujourd'hui et ils seront réalisés dans les aéroports d'arrivée.

Depuis un mois le Maroc a fermé la plupart de ses liaisons avec plus de 37 pays ciblés.

La quasi totalité des pays européens étaient sous ce régime exceptés la France et l'Espagne pourtant parmi les plus touchés par l'épidémie ce qui surprenait tout le monde.

Ces mesures prises dans le cadre de la lutte contre le Covid visent à protéger le Maroc de la diffusion incontrôlée des nouveaux variants du virus dont le britannique qui a malheureusement déjà commencé à se répandre sur le territoire comme à Dakhla où un cluster de 40 contaminations à ce variant a été détecté hier entraînant la fermeture totale de la ville pendant trois jours.

L'approche des vacances de Pâques en France et en Espagne où résident de nombreux marocains ainsi que le Ramadan qui débutera ce 12 avril ont certainement justifié ces mesures de re-fermetures du ciel marocain afin d'éviter l'arrivée des MRE.

Sage précaution en cette période à haut risque. 

Le niveau des nouvelles contaminations au Maroc qui n'a cessé de baisser depuis février est reparti légèrement à la hausse ces deux dernières semaines passant de 6000 cas par semaine fin janvier à 2500 début mars et près de 3000 la semaine dernière.

Le nombre de décès s'est lui aussi effondré passant de 125 par semaine fin janvier à 31 la semaine dernière.

La campagne de vaccination bien que ralentie par manque de doses disponibles porte ses fruits notamment sur la population âgée.

Rien n'est gagné à ce stade et tout peut se mettre à flamber si les mesures de préventions se relâchent trop vite.

Le mois de Ramadan représente un risque majeur car il est habituellement vécu comme un mois de partages, de rencontres familiales, de vie sociale renforcée et donc de propagation du virus.

A ce jour aucune mesure spécifique n'est annoncée par le gouvernement. 

 

vendredi 26 février 2021

Maroc: Vaccination Covid exemplaire grâce au 1717

 

 

Médina de Fès / Riad Souafine février 2021

A Fès, comme dans tout le Royaume, la campagne de vaccination de la population bat son plein et atteint même des records.

A ce jour plus de 3 millions de marocains et de résidents étrangers ont reçu au moins leur première dose du vaccin Covidshield d'Astra Zeneca. La seconde injection est automatiquement programmée 28 jours après la dose initiale.

Avec plus de 10% de la population marocaine âgée de plus de 18 ans vaccinée le Maroc se place en tête des pays du continent Africain dans la lutte contre cette épidémie.

Alors que nos voisins européens rencontrent des difficultés multiformes pour mener à bien leurs campagnes de vaccination, entre les livraisons de vaccins erratiques, les tâtonnements sur les qui et comment vacciner et les avis souvent contradictoires des médecins qui se succèdent sur les chaînes télé d'infos, le Maroc a fait le choix de la simplicité, de la modestie et de l'efficacité !

Ici pas besoin d'applications sophistiquées, de Stop Covid ou de Doctolib sans réponse pour obtenir un rendez-vous.

Les marocains concernés ont juste à envoyer par SMS (même pas par un smartphone) leur numéro de Carte Nationale ou de Résident au 1717 et ils reçoivent aussitôt un SMS de confirmation avec une date de rendez-vous au centre de vaccination le plus proche de chez eux !

Plus simple on ne sait pas faire !

Tous les marocains sont inscrits sur une liste globale de vaccination avec leur numéro de CIN et sont rattachés à un lieu défini, qui peut-être un dispensaire, un gymnase ou n'importe quel espace, réaménagé en centre dédié à la vaccination.

Centre de soin Blida / Riad Souafine 2021

Après la première dose injectée, il suffit de faire à nouveau le 1717 et la date du second rendez-vous est immédiatement communiquée.

Le système est si bien rodé qu'il permettra très rapidement de vacciner 500 000 personnes par jour, l'objectif étant d'avoir achevé la campagne avant le mois de Ramadan qui doit commencer vers le 12 avril prochain.

Après avoir débuté par les personnes âgées, les professionnels essentiels, c'est au tour des personnes de 60 à 65 ans d'être concernées.

L'adhésion de la population à cette campagne de vaccination est remarquable. 

La diffusion des images de Sa Majesté le Roi Mohamed VI se faisant inoculer le vaccin en son Palais de Fès a largement contribué à favoriser l'engagement populaire pour cette démarche citoyenne qui permettra à tous de retrouver bientôt une vie normale.

Il est vrai aussi qu'au Maroc il y a peu de gens, réfractaires par principe ou adeptes des théories complotistes, qui préfèrent laisser la vaccination aux autres pour être eux mêmes protégés.

Sauf qu'ils seront peut-être obligés de se faire vacciner si les passeports sanitaires s'imposent.

Déjà le Maroc opte pour cette démarche car si la vaccination n'est pas obligatoire elle sera nécessaire pour demain pouvoir se déplacer d'une région à l'autre du pays.

Lors de l'injection de la deuxième dose il est attribué un QR code vaccinal qui servira de "laisser-passer" aux personnes vaccinées.

Des pays tels que la Grèce ou Israël ont déjà acté le principe du passeport sanitaire et des compagnies aériennes se préparent à emboiter le pas. L'Europe ne tardera pas à le mettre en place dès qu'elle aura pu vacciner massivement.

En attendant ces jours meilleurs que nous espérons tous et pour se donner tous les moyens d'y parvenir, le Maroc a pris au fil des mois des mesures draconiennes, la dernière étant la fermeture totale des frontières avec des pays européens. 

L'enjeu pour le Maroc est d'éviter au maximum la diffusion des nouveaux variants alors que sur son territoire l'épidémie est en passe d'être surmontée avec une baisse fulgurante et durable des nouveaux cas de contamination et la vaccination en cours.

 

mardi 23 février 2021

Maroc: frontières fermées et situation COVID

 

 

AEROPORT FES SAISS / RIAD SOUAFINE 2021

Hier le Maroc a annoncé en milieu de journée l'arrêt de toutes les liaisons aériennes entre la Suisse et la Turquie, puis en fin de journée l'arrêt des vols reliant  les Pays-Bas et l'Allemagne dès minuit.

Ces nouvelles restrictions sont censées durer une quinzaine de jours.

Ces mesures vont "soulager" les rares compagnies aériennes qui maintenaient des liaisons avec le Royaume et dont les vols étaient quasi vides ces derniers temps.

Les frontières marocaines sont fermées depuis des mois, les entrées sur le territoire doivent être justifiées (missions de travail, réservation d'hôtel etc...).

Est-ce pour préserver le pays qui depuis le mois de janvier voit l'épidémie régresser de façon spectaculaire ?

Est-ce dû à la découverte de 21 cas de contaminations au variant britannique ?

Certainement.

C'est aussi permettre à la campagne de vaccination de se poursuivre avant un rebond qui pourrait survenir si les flux d'arrivées en provenance d'Europe augmentaient.

Le Maroc se situe dans les 10 pays ayant vacciné le plus d'habitants et arrive en tête sur le continent africain.

Actuellement la situation épidémique paraît bien favorable avec seulement moins de 10 décès par jour et 32 patients intubés en réanimation.

Cela permet d'espérer une sortie de crise dans les semaines à venir mais à condition de limiter strictement les échanges avec les autres pays tant que ceux-ci n'auront pas massivement vacciné leurs populations.

A ce jour seul Israël est en passe d'y parvenir.

vendredi 29 janvier 2021

Maroc: Covid 19 et vaccination

 

Oleg Zinger coll privée / Riad Souafine 2021

 Avec plus d'un mois de retard sur les prévisions, le Maroc a débuté hier la campagne de vaccination anti-Covid.

C'est le Roi Mohamed VI qui lança l'opération en se faisant vacciner en son palais de Fès comme le montre la vidéo ci-dessous.

 

Le Maroc a fait le choix dans un premier temps de valider les vaccins d'Astra Zeneca et de Sinopharm dont on ne sait s'il s'agit de celui développé à Wuhan ou à Pékin.

Le Maroc a commandé 66 millions de doses dont 46 millions du vaccin de Sinopharm  et 20 millions de celui d'Astra Zeneca. Ce qui serait largement suffisant pour vacciner la totalité de la population du pays (environ 36 millions d'habitants).

Les premiers lots de vaccins sont arrivés ces derniers jours. Selon la presse le Maroc aurait reçu  2 millions de doses du vaccin d'Astra Zeneca fabriqué en Inde et 500 000 doses de la part de Sinopharm, de quoi vacciner 1 250 000 personnes puisque il faut 2 doses pour obtenir une efficacité maximale.

Astra Zeneca malgré quelques zones d'ombres a communiqué à la communauté scientifique des données détaillées sur son vaccin qui atteste d'une efficacité de plus de 70%, contrairement au laboratoire Sinopharm qui n'a à ce jour présenté aucune donnée détaillée sur son (ses) vaccins.

Les seuls chiffres réellement vérifiables pour Sinopharm sont ceux du résultat de l'étude de phase 3 menée au Brésil et qui font état d'une efficacité borderline de 50.3%. Sachant que l'OMS ne valide un candidat vaccin que si son efficacité est au moins égale ou supérieure à 50%.

La campagne de vaccination au Maroc va se dérouler en plusieurs étapes selon les disponibilités des doses.

Les premières populations cibles sont les personnels des armées et forces de l'ordre, des personnels de santé et ceux du corps enseignant puis les personnes âgées de plus 75 ans, pour ensuite concerner l'ensemble des marocains et des résidents de plus de 18 ans.

La vaccination sera totalement gratuite pour tous.

Malgré les réserves que certains émettent quant au choix des types de vaccins il n'en demeure pas moins que compte tenu de la situation cette campagne qui vise à nous protéger au mieux est nécessaire.

De plus vu la rapacité et l'égoïsme des pays développés qui tentent de s'accaparer les vaccins ARN de premier choix (95% d'efficacité) et qui piétinent sans vergogne tout principe de solidarité et de partage, le Maroc a eu la clairvoyance d'anticiper et de très vite se positionner pour obtenir la garantie de livraison de doses des vaccins plus accessibles, moins onéreux et surtout ne nécessitant pas d'investissement hors de portée pour la chaîne logistique.

La vaccination démarre donc mais où en est l'épidémie aujourd'hui ?

Si l'on en croit les chiffres publiés quotidiennement par le ministère de la santé, l'épidémie serait en phase de recul.

Depuis le 16 janvier la moyenne des nouveaux cas quotidien se situe en dessous de 1000. Cette baisse s'est amorcée depuis  le 9 décembre (4096 cas). De même et peut-être plus significatif le nombre de décès à suivi la même pente descendante avec une moyenne de 20 décès quotidien contre 50 en décembre.

 

Janvier 2021 un déjeuner au restaurant à Fès / Riad Souafine

Au vu des comportements "insouciants" de la majorité des marocains face au Covid, à l'absence de gestes barrières et qui mène une vie qui rendrait jaloux les pays "d'en face", on dirait que la page est peut-être tournée....

Quand demain les chercheurs feront l'analyse de cette crise sanitaire nul doute qu'ils se pencheront sur les mystères de la santé des marocains et plus généralement des africains chez qui il faut bien le constater la pandémie a fait peu de dégâts sanitaires (en dehors de l'Afrique du Sud) par rapport aux autres continents.
 

mercredi 20 janvier 2021

 

 


 En ces temps de tourisme mondial à l'arrêt ou presque Booking nous décerne cette distinction qui reflète l'excellence des appréciations données par nos clients de la vie d'avant la pandémie.

Cette note correspond à des clients réels qui ont vraiment séjourné au Riad Souafine et qui ont apprécié à la fois le lieu mais surtout la qualité d'accueil d'une authentique Maison d'Hôtes respectant l'esprit de partage et de convivialité.

Les clients réservant par le biais d'un site comme celui de Booking ne sont en fait  qu'une très petite minorité puisque depuis toujours l'essentiel de nos visiteurs réserve directement sur le site officiel de Riad Souafine.

La période actuelle certes compliquée pour voyager ne sera qu'une parenthèse et comme nous l'espérons tous elle devrait se refermer un jour prochain pour vous permettre de retrouver le chemin du Maroc, de Fès et bien sûr de Souafine où nous aurons le plaisir de vous accueillir avec le même enthousiasme et la même volonté de vous offrir les joies de la découverte, de l'échange et d'une bonne table.

 

vendredi 1 janvier 2021

2021 UNE BONNE ANNEE....

 

31 DECEMBRE 2020 / RIAD SOUAFINE

 

Riad Souafine est heureux d'avoir définitivement enterré 2020. En ce premier jour de l'an neuf nous formulons des vœux optimistes pour 2021.

Vous accueillir à nouveau en toute sérénité, partager avec vous nos passions pour cette merveilleuse cité impériale de Fès, vous faire découvrir les beautés de notre région et vous faire apprécier les multiples saveur de la gastronomie fassie. 

Voilà nos modestes vœux qui se réaliseront aussitôt que Mister Corona sera vaincu ou du moins maîtrisé.

Pour la première année depuis l'ouverture de Riad Souafine en 2007, ce 31 décembre s'est chaleureusement déroulé dans l'intimité la plus stricte, sous le régime du couvre-feu. 

Les huîtres et le saumon étaient présents mais sans nos amis de France, du Japon, du Brésil, d'Italie et d'Espagne, d’Allemagne ou de Belgique et de bien d'autres lointaines contrées qui le plus souvent égrenaient ensembles les 12 derniers coups avant minuit.

Dans quelques semaines, au printemps ou dès l'été, nous aurons tous la joie de retrouver une vie sans menace, plus forte que jamais.